Football Laurent Ciman a donc quitté l'Impact Montréal et signé au Los Angeles FC, une nouvelle franchise de la Major League Soccer, la ligue de football nord-américaine. Une surprise pour beaucoup de monde et notamment le principal intéressé.

Selon un site spécialiste du club montréalais, le Diable rouge aurait appris la nouvelle “20 minutes après que ce soit sorti dans les médias", dixit Jean Russo son agent. "La seule chose que je peux reprocher au club, c’est de ne pas nous avoir prévenus avant, le temps de trouver une solution qui convienne à tout le monde. Alors que là, il est envoyé à l’autre coin des États-Unis pendant que sa femme reste à Montréal avec ses enfants."

Car il convient de rappeler que Laurent Ciman était notamment venu au Québec dans le but de soigner sa fille Nina, atteinte d'autisme. La qualité des soins, qui y sont prodigués, serait meilleure qu'en Belgique selon les dires de Diana, sa compagne qui avait témoigné, avant leur départ du Plat Pays.

"Les personnes autistes sont vues (NDLR: en Belgique) comme des personnes attardées ou hyper intelligentes, renfermées sur elles-mêmes, qui s’automutilent, etc. En réalité, on est évidemment loin de tout cela. Mais leurs codes ne sont pas les mêmes que les nôtres. Pour les aider, il faut leur donner les moyens de les comprendre. C’est ce qu’ils font au Canada. Là-bas, on leur offre l’intégration, l’autonomie. On sait qu’on ne va pas tout régler d’un coup de baguette magique. Mais tout sera mis en place pour aider notre fille."

Une décision d'autant plus compliquée à gérer pour la famille que Laurent Ciman n'a pas eu le choix de partir. Rémi Garde, l'entraîneur montréalais s'est expliqué de ce choix surprenant. “Avant tout, c’est un choix sportif. On m’a demandé de démarrer un nouveau cycle.”

Le club canadien a obtenu deux joueurs en échange de Ciman, à savoir le défenseur finlandais Jukka Raitala et le milieu canadien Raheem Edwards.