Football L'autre regard de Miguel Tasso.

Le salaire de Neymar au PSG s’élève, dit-on, à 30 millions d’euros net par an. Ce qui, pour les nostalgiques, représente plus d’1,2 milliard de nos anciens francs. Ceci sans parler de ses éventuelles primes de victoire et, surtout, de ses revenus publicitaires.

Voilà des chiffres qui donnent le tournis et qui ont même incité des internautes caustiques à créer un web-compteur qui évalue en temps réel l’évolution des revenus de l’attaquant brésilien qui augmente de 3.400 euros par heure ! Reste à savoir comment ce dernier parvient à dépenser de telles sommes. On imagine qu’il verse une jolie commission à ses agents et, accessoirement, à son cher papa qui joue volontiers au conseiller fiscal. Parallèlement, on sait qu’il utilise des jets privés, un peu comme le commun des mortels prend le métro.

Et qu’il entretient une sorte de cour personnelle, baptisée les Toys. Il s’agit d’amis d’enfance qui l’accompagnent partout et qui remplissent pour lui quelques tâches accessoires. Neymar loue, par ailleurs, une maison pharaonique et futuriste de 1.000 mètres carrés habitables en région parisienne. On parle d’un bail de 20.000 euros par mois. Et, à l’image de Ronaldinho, il ne se prive de rien à l’heure de faire artificiellement la fête.

Mais, même en voyant large, tout cela représente une goutte d’eau dans un océan. On espère simplement qu’à l’instar des gagnants de l’Euro-Millions, Neymar n’oublie pas d’investir dans le vrai bonheur. Celui que l’argent n’achète pas.