Football

La KAS Eupen, de retour dans l'élite du football belge cette saison, a battu Courtrai 4-0 mardi au Kehrweg et s'est qualifié pour le dernier carré de la Croky Cup.

Des dirigeants aux joueurs en passant par le staff technique, tout le monde a beau claironner haut et fort que l’Alliance n’a aucune ambition dans cette Croky cup, elle leur sied néanmoins très bien, ne fut-ce qu’au regard de leurs prestations dans cette compétition. Et tout doucement, c’est en véritables outsiders que les Eupenois se placent.

Et pour corroborer ce constat, c’est avec beaucoup d’envie et de philosophie offensive que les Pandas démarraient la rencontre en prenant très vite la gestion de celle-ci grâce à but de Diallo sur un corner de Garcia. Malheureusement, les Eupenois affichaient encore une de leurs lacunes récurrentes en oubliant de tuer le match, surtout par l’entremise de Henry (qui suscite l’intérêt de nombreux clubs dont les plus pressants Anderlecht, CSKA Moscou et Hoffenheim), qui à deux reprises aurait pu, aurait dû plier la qualification des germanphones.

Le début de la seconde période allait s’avérer du même acabit et l’Alliance ne tardait pas à doubler son avance, méritoirement via un penalty provoqué par Mamadou et transformé par un Garcia, omniprésent hier soir. Quelques minutes plus tard, Jeffren eu l’occasion d’imiter son coéquipier dans le même exercice mais le Vénézuélien plaça trop mollement sur la droite de Sifakis. Une aubaine que ne laissa pas passer Mamadou qui se fit justice lui-même aux onze mètres pour le troisième penalty accordé par Monsieur Smet.

Une qualification nette, tant dans les chiffres que dans la manière pour des Pandas qui continuent de grandir à tous niveaux et dont on peut légitimement se demander où se situe leurs limites si maintenant, en plus, ils parviennent à garder le zéro derrière.

Mercredi, Zulte-Waregem recevra Saint-Trond, Ostende accueillera La Gantoise alors que Charleroi défiera le Racing Genk au Stade du Pays de Charleroi. A noter que les demi-finales se dérouleront sur une double confrontation aller-retour.

"Le premier but de ma carrière"

Ibrahima Diallo a ouvert la voie de la qualification d'Eupen

À peine huit minutes de jeu et le défenseur panda, Ibrahima Diallo, ouvrait la marque. "C'était facile, je n'avais plus qu'à pousser le ballon dans le but. Mais il me procure d'autant plus de plaisir qu'il s'agit du premier but de ma carrière professionnelle ! Je ne l'oublierai jamais."

Néanmoins, l'arrière central un élément encore bien plus important. "Défensivement, on a joué une grande partie. Puis, surtout, on a enfin pu garder le zéro derrière. Cela va donner confiance au groupe et nous libérer encore plus. Attention tout de même, l'important reste le championnat et le prochain match à Anderlecht."