Football Mboyo et Kanu à Courtrai, Ezekiel arrive.

Voilà quelques semaines que Glen De Boeck crie haut et fort que son noyau n’est pas assez fort pour rester en 1A, mais les renforts ne sont pas n’importe qui. Le défenseur américain Brendan Hines-Ike (Örebrö) est le transfert le plus cher de l’histoire de Courtrai, avec ses 600.000 euros. Il était considéré comme un des meilleurs joueurs de la D1 suédoise. 

Et puis, il y a la délégation ex-anderlechtoise. Le Nigérian Imoh Ezekiel n’est pas encore qualifié pour ce match, il attend son visa. Après son départ d’Anderlecht, il a joué à Al Arabi (Qatar), Konyaspor (Turquie) et Las Palmas (Espagne), mais sans succès. Les deux autres ex-Mauves - tous les deux des enfants terribles quand ils étaient jeunes - sont, eux, disponibles. 

Ilombe Mboyo (31 ans), qui faisait partie de la génération dorée d’Anderlecht avec Kompany, Vanden Borre et Mertens, a quitté Sion pour relancer sa carrière dans le club où il a vraiment percé, il y a huit ans. En 2013 , il avait même failli signer à Anderlecht, mais Genk était trop gourmand, et Mboyo avait filé à Gand. 

Kanu, lui, a fait le tour du monde depuis son départ d’Anderlecht en 2013. Il a gagné beaucoup d’argent à Grozny, en Tchétchénie. "Mais les gens y étaient racistes et pas sympathiques du tout", témoigne-t-il. Puis , il a regretté sa courte aventure en Thaïlande (Buriram United, l’ex-club d’Acheampong) et a joué la saison passée en Chypre, à l’Omonia Nicosie. Lui aussi, il a failli revenir à Anderlecht. "Hasi me voulait en 2014", dit-il. "Quel dommage que le transfert ne se soit pas fait. Ma carrière aurait pu avoir été totalement différente. Cela dit, j’ai retrouvé mon meilleur niveau à Nicosie. J’aimerais montrer contre Anderlecht que Kanu a changé. Je suis plus mature, je réfléchis plus. À Anderlecht, j’étais trop jouette." 

De Boeck connaît bien Kanu. En 2009-2010, il avait été prêté au Cercle Bruges de De Boeck et avait particulièrement séduit le public. Ce samedi soir, il pourrait débuter sur le banc. "J’ai encore un léger retard, mais j’ai hâte de me remontrer à la Belgique."