D2 - Le tribunal de Tunrhout ne se pronconce pas

Publié le - Mis à jour le

Football

Réunion de la dernière chance ce mardi à l'Union belge entre l'instance fédérale, Geel et Namur


BRUXELLES Le tribunal de première instance de Turnhout ne s'est pas prononcé lundi dans le référé introduit par le Verbroedering Geel contre l'Union belge de football (URBSFA). Geel, l'UR Namur et l'Union belge se réuniront mardi pour tenter de trouver une solution dans ce dossier concernant la montée en D2.

Geel avait attaqué l'Union belge en référés pour exiger de disputer le prochain championnat de D2. Le club campinois, vainqueur contre Namur des barrages pour monter en D2, avait en première instance été recalé quant à l'octroi de sa licence, qui lui a cependant été accordée en, appel. Namur avait alors saisi un tribunal civil qui avait annulé la décision favorable à Geel, sans toutefois accorder sa place en D2 au plaignant. L'Union Belge a finalement décidé lundi que les deux clubs joueraient en D3 cette saison.

Lundi, le tribunal de Turnhout ne s'est pas prononcé. Le président Verkets a toutefois marqué son accord à une réunion entre l'URBSFA, Geel et Namur, qui aura lieu mardi à 10h00 au siège de la Fédération, où l'on tentera de trouver une solution, à la veille du début du championnat de D2. Les deux clubs proposent que le prochain championnat de D2 soit disputé à 19, au lieu de 18 actuellement, ce qui permettrait aux Namurois et aux Campinois d'évoluer dans l'antichambre de l'élite.

Si on ne trouve pas de solution mardi, l'affaire sera de nouveau portée en référés le 20 août devant le tribunal de Turnhout.

Publicité clickBoxBanner