Football

L'Allemagne a eu chaud samedi soir.

Depuis des années, le sélectionneur Joachim Löw a fait du respect des adversaires, des arbitres et du jeu sa marque de fabrique, et un incident comme celui de Sotchi fait tache.

Au coup de sifflet final, alors que l'Allemagne venait de sauver sa peau face à la Suède grâce au but phénoménal de Toni Kroos, deux membres de la délégation allemande se sont précipités vers le banc suédois pour exprimer leur joie.

Les Suédois n'ont pas apprécié et quelques bousculades ont suivi.

"Ca m'a vraiment agacé et mis en colère", a dit ensuite le sélectionneur suédois Janne Andersson. "Ca ne se fait pas: vous vous congratulez ensemble et vous laissez l'adversaire à sa tristesse, vous ne réagissez pas comme ça, aussi fort".