Football Le week-end s'est achevé, des équipes ont perdu, des équipes ont gagné, des joueurs sont démoralisés, des joueurs sont survoltés. Un autre week-end va recommencer, source d'espoirs ou de craintes, de revanches ou de confirmations. Et si on suivait tout ça...

Rumeurs, commentaires incendiaires, point de vue sur le match du week-end passé ou du week-end à venir. Joueurs, entraîneurs et présidents de club sont de véritables commères, ils ont toujours quelque chose à dire au cours de la semaine. Sans oublier la rédaction sportive de la DH et de DHNet jamais à cours d'analyse ou de bilan. Cette page est consacrée avant tout à l'actualité des six clubs wallons et bruxellois de la D1 et si l'info l'exige aux autres ténors de la D1 comme le FC Bruges.

Anderlecht Charleroi La Louvière
Standard Mouscron RWDM

ANDERLECHT Glen De Boeck: `Ivica est trop égoïste!´ 23/08

. Photo News

Ivica Mornar sera-t-il présent contre le GBA?
........................ ......... .....

ANDERLECHT
Il fut sans conteste l'homme du match, celui qui lui a ôté tout suspense Glen De Boeck a marqué des points dans le conteste de l'équipe nationale, même si le capitaine anderlechtois ne voulait rien revendiquer, et préférait la jouer modeste: `Je me sens bien, dans mon corps et dans ma tête. C'est simple. Ma prestation? Euh elle eut été simplifiée si nous n'avions pas encaissé ce stupide but sur coup franc. Nous avons dès lors dû resserrer les boulons derrière, de peur de subir un deuxième goal qui aurait été catastrophique. Heureusement, nous avons réussi à égaliser et nous avons pu terminer la rencontre en toute sérénité.´

Auteur du but bruxellois, l'ancien Malinois aurait aussi pu être celui du goal de la victoire si Mornar ne lui avait volé le penalty de dernière minute. La hiérarchie des tireurs mauves est établie comme suit: Baseggio, Crasson, De Bilde et Iachtchouk. Seul le second nommé était encore sur le terrain. `Bertrand m'a dit vas-y, avouait Glen. Je me suis avancé puis´ Ivica l'a joué perso. `Sans cela, mon anniversaire (NdlR: 30 ans mardi) aurait été parfait. Je n'aime pas ce genre de comportements égoïstes! Il faudra que l'on règle cela. Notre groupe est fort grâce à notre collectivité. Ne l'oublions pas!´`Je le sentais bien ce peno ´, avoua le Croate sans avancer la moindre excuse L'attaquant anderlechtois préférait d'ailleurs s'appesantir sur la qualification: `Nous avons réussi notre premier objectif de la saison.´ L'ancien Standardman ne passera finalement pas sur le billard aujourd'hui: `Je serai normalement là contre le GBA dimanche soir. Une résonance magnétique a démontré que mon kyste n'était pas aussi visible que cela! On verra´

Marc Hendrikx, remplacé car il souffrait de l'aine, ne devrait pas manquer le rendez-vous anversois.

Filip De Wilde n'avait pas connu une soirée agitée, mais le but encaissé le contraria: `C'est toujours râlant de devoir s'incliner de la sorte. Car nous sommes longtemps restés à la merci d'une catastrophe. Mais le plus important reste, bien sûr, cette nouvelle qualification.´

Le 11 ou le 12 septembre, Filip De Wilde entamera sa sixième Ligue des Champions: `Euh c'est vrai: cinq avec Anderlecht, et une avec le Sporting Lisbonne.´

L'ancien portier des Diables carbure à plus d'une qualif ur deux: un exploit!

Dans un autre coin du vestiaire, deux joueurs savouraient davantage cette nouvelle participation par rapport à l'an dernier. `J'ai joué les deux matches de la qualification, c'est quand même plus intense sur le terrain´, avouait Manu Pirard, emboîté par Aruna Dindane: `J'aurai l'occasion de mieux m'exprimer car je bénéficierai sans doute de plus de temps de jeu.´

Le président Roger Vanden Stock et Michel Verschueren prendront ce matin l'avion pour Monaco et le tirage au sort en compagnie des dirigeants d'Halmstads, concernés par celui de l'Uefa vendredi. Le jeune attaquant yougoslave du Sporting, Milan Mrdrakovic (19 ans), confiné au noyau B, passera un test aux Pays-Bas, au FC Twente, de vendredi à lundi. Une décision concernant un éventuel prête sera prise mardi. Les supporters d'Anderlecht désireux de se rendre à Alost le dimanche 30 septembre doivent acheter leurs billets en prévente: les guichets du stade de l'Eendracht resteront fermés le jour du match. Ces dispositions seront aussi d'application pour Alost - Antwerp (dimanche 16 septembre).

Laurent Denuit







STANDARD Coupe de l'UEFA: Dragutinovic, le porte-parole du Standard 23/08



Dragutinovic veut faire sa place au Standard . Photo News

Lors du match aller à Skopje, le Yougoslave servit d'intermédiaire aux Standardmen
........................
SCLESSIN Ivica Dragutinovic a toujours été à la pointe de la mode. Il suffit de contempler son look pour se rendre compte que le Yougoslave du Standard n'accuse aucun retard en la matière. On pourrait en dire autant de son football. Tant sous l'ère de Tomislav Ivic que celle de Michel Preud'homme, Ivica Dragutinovic est parfaitement parvenu à s'adapter aux circonstances. Et son excellent début de saison ne démentira certainement pas ce constat... 'J'ai tout de même éprouvé certaines difficultés dès mon arrivée, se souvient-il. Mais beaucoup de choses ont changé depuis lors. Les idées de notre entraîneur sont précises et sa confiance déteint sur le groupe. Il privilégie l'animation d'un jeu où tous les joueurs peuvent défendre et attaquer. Nous avons livré une bonne prestation face au GBA samedi soir mais nous ne devons pas relâcher nos efforts. Car ce système de jeu demande beaucoup d'énergie et d'automatismes. Si chaque joueur assume ses responsabilités, nous serons en mesure de proposer ce que le public attend de nous. Notre jeu est agréable à voir et à pratiquer. Mais, en football, il suffit parfois de peu de chose pour enrailler la mécanique'. Quoi qu'il arrive Ivica Dragutinovic n'est pas le type d'homme à fuir la réalité. Surout lorsqu'on évoque son éventuel départ à Marseille... 'Que les choses soient claires, insiste-t-il. Je suis toujours au Standard et je compte bien porter son maillot jusqu'au terme de la saison au moins. Et je n'ai que faire des gens qui prétendent le contraire. Pour moi la situation n'est pas ambiguë.' A l'instar de ses partenaires, Ivica Dragutinovic espère que le Standard offrira du spectacle de qualité ce soir à Sclessin à l'occasion de la venue du Vardar Skopje dans le cadre du match retour du tour préliminaire de la Coupe de l'Uefa. 'Le résultat forgé en Macédoine (NdlR: victoire 0-3) pourrait nous inciter à aborder cette rencontre en toute décontraction. Mais il n'en sera rien. Nous devrons rester très concentrés sur notre sujet afin de ne pas offrir le moindre espace à nos adversaires. Le Vardar Skopje n'est pas une mauvaise équipe. Les Macédoniens pourraient profiter du moindre relâchement de notre part pour nous plonger dans le doute. Nous prendrons donc ce match très au sérieux afin d'essayer de tuer tout suspense dès la première demi-heure.' Arrivé en Belgique il y a six ans parce qu'il tentait de fuir la guerre en Yougoslavie, Ivica Dragutinovic fut, à nouveau, plongé au coeur du sujet lors de la première manche en Macédoine. C'est d'ailleurs lui qui servit d'intermédiaire aux Liégeois. 'Mes coéquipiers étaient assez inquiets, se rappelle-t-il. Ils m'interrogeaient sans cesse sur la situation. La langue macédonienne est très proche du yougoslave. Je regardais la télévision et je les tenais au courant. J'avais aussi noué directement d'excellentes relations avec le directeur de l'hôtel qui était, lui aussi, originaire de Belgrade. Personnellement, je n'ai jamais été effrayé par la situation. Mes parents et moi avons toujours vécu avec le stress de la guerre dans l'ex-Yougoslavie. Je m'étais déjà rendu en Macédoine à l'âge de treize ans pour y jouer avec le Borac Cacak, le club de mes débuts. A l'époque, tout allait bien. J'espère que la raison finira par l'emporter et que le calme se rétablira au plus vite là-bas...'

Frédéric de Biolley






MOUSCRON Études et foot d'élite 23/08



Etudes et foot feront bon ménage . Belga

Mouscron et Charleroi, pionniers de la formation
........................
MOUSCRON L'Union belge a enfin décidé de remédier à la plus importante des lacunes de notre football: la formation des jeunes. Déjà en vigueur en Communauté flamande, le Foot-Élite Études verra le jour, dès septembre, en Wallonie. Deux villes ont emboîté le pas à la fédération: Mouscron et Charleroi (Liège n'a pas donné suite). Des écoles des deux cités hennuyères ouvriront leurs portes à une option football. Les footballeurs du deuxième degré de l'enseignement secondaire (3e et 4e) pourront y suivre un horaire dans lequel seront intégrées des heures de foot. Dans un an, les élèves de 5e et 6e suivront Ce programme de cours est réservé aux plus performants des footballeurs et il se greffera aux entraînements du club d'appartenance du jeune. Pour y accéder il faut soit faire partie d'une de nos sélections nationales, soit appartenir aux meilleures équipes représentatives d'un club de nationales (D 1, D 2, D 3), soit avoir été sélectionné dans une sélection provinciale. En pratique, Mouscron et Charleroi mettent des terrains (Futurosport, Olympic) à la disposition d'un entraîneur diplômé de l'URBSFA et reconnu par l'Uefa, qui donnera entraînement aux élèves à quatre reprises durant deux périodes de cours (tous les matins sauf le mercredi). Le reste du temps, un enseignement classique est dispensé permettant l'obtention d'un diplôme reconnu et ouvrant donc toutes les portes pour d'éventuelles études supérieures. Les jeunes pourront aussi de ce fait accéder plus facilement au statut d'espoir-sportif, mis en place par le Ministère des Sports et qui offre trente demi-jours de congé supplémentaires pour participer à des compétitions internationales. De quoi combler notre retard sur nos voisins?

Les écoles partenaires

Charleroi: Athénée Royal de Marchienne-au-Pont, enseignement secondaire général, technique ou professionnel (tél: 071/29.73.30).
Mouscron (possibilité d'internat): Collègue Sainte-Marie, enseignement secondaire général (056/33.01.25); ITCF, enseignement secondaire technique de transition, de qualification et professionnel (056/85.98.98); ICET, enseignement secondaire technique de transition, de qualification et professionnel (056/85.44.76).

Renseignements
À l'Union belge, Centre technique, département formation. Frans Masson (02/477.13.08) et Piet Huys (02/477.12.28).

Laurent Denuit







RWDM Wilfried Godart: 'Je ne méritais pas d'être sur le banc face à Charleroi' 23/08



Godart déplacé sur le banc . Photo News

Le gardien molenbeekois a du mal à digérer la perte de son statut de titulaire
........................
MOLENBEEK Trois ans qu'il attendait ce moment! Depuis la relégation du RWDM en division 2 et l'opportunité qui s'offrait ainsi à lui de conquérir ses galons de titulaire, Wilfried Godart n'attendait qu'une chose: pouvoir oeuvrer D 1! C'est dire s'il ne fut pas le moins heureux des Molenbeekois au mois de mai dernier, une fois la montée assurée en terre montoise. Auteur d'un excellent tour final, le portier molenbeekois s'était d'ailleurs vu offrir un renouvellement de contrat (2004). 'Lors des négociations avec la direction, je n'avais bien évidemment pas obtenu la garantie d'être titulaire mais je ne m'attendais pas pour autant à être écarté sans raison. Car je n'estime pas que mon exclusion à Lommel soit un motif réellement valable pour me renvoyer sur le banc la semaine suivante', confie-t-il d'un air visiblement dépité. 'C'est vrai que je peux difficilement masquer ma déception après avoir été écarté du poste de titulaire. Au départ de la saison, j'aurais été déçu de la même manière, mais, heureusement, l'entraîneur m'avait maintenu sa confiance. Je savais dès lors que mes prestations allaient être suivies à la loupe et qu'on ne me pardonnerait pas la moindre erreur.' Wilfried Godart a en effet été habitué à évoluer avec cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. Jamais pourtant, il ne s'était imaginé que le couperet tomberait si vite. De surcroît, sans avoir commis la moindre erreur. 'Je n'ai pas encore été averti du nombre de semaines qu'il me faudra purger mais cela ne devrait normalement pas excéder un match. Après avoir pris place sur le banc contre Charleroi, je devrai donc à nouveau m'y astreindre face au Standard, voire même contre le GBA.' Le portier bruxellois sait dès lors pertinemment bien qu'il lui faudra batailler ferme pour regagner sa place entre les perches. 'Gert Doumen est un très bon gardien. Au départ, nous partions à égalité mais mon ancienneté et un bon tour final m'avaient permis de débuter à Lommel. Suite à mon exclusion, l'ancien Mouscronnois a effectué une très bonne rentrée et n'a pas démérité non plus contre les Carolos. Dans ces conditions et s'il persiste dans les semaines à venir, je doute que l'on me réintronise titulaire dès que ma carte rouge appartiendra définitivement au passé. Je devrai alors attendre, à mon tour, une blessure ou une suspension de Gert pour retrouver ma place. C'est cruel et ce n'est jamais agréable...' Confiné dans l'ombre de Dirk Rosez il y a trois ans, Wilfried Godart ne semble désormais plus si facilement enclin à endosser constamment la vareuse du substitut, et à remiser son brassard de capitaine au vestiaire. Un sentiment que l'on comprendra aisément dans le chef d'un gardien trop souvent, et injustement, critiqué...

Vincent Schmidt







CHARLEROI Le nouveau Negouai est arrivé à Charleroi 23/08



Negouai est un homme nouveau . Photo News

Le grand Martiniquais du Mambourg est le meilleur Zèbre du début de saison
........................
CHARLEROI On l'a revu et reconnu avec ses longues jambes qui font penser à un immense compas maisChristian Negouai n'est plus le même. Et il a plutôt changé en bien: 'Je suis d'un naturel calme. Je ne suis pas quelqu'un de méchant (NdlR: nous témoignons et confirmons) et je me prétends même sociable, mais j'étais trop agressif sur un terrain de football. Dans le contexte carolo, qui est vraiment favorable, jeparviens à canaliser mes élans.' Ce qui ne gâte rien, c'est que cette nouvelle conduite ne fait que du bien au grand Martiniquais duMambourg dont les cent nonante-trois centimètres émergentrégulièrement: 'Je suis bien dans ma peau. J'essaye de progresser et de communiquer ma courbe favorable à l'équipe.' Pari tenu. Christian Negouai s'est tout simplement révélé le meilleur Zèbre lors des matches de préparation tandis qu'il acontinué sur sa lancée à l'occasion des deux premières rencontres de championnat: 'Mais il y a encore de la marge, avoue-t-il humblement. On me disait impulsif et paradoxalement je suis trop taiseux. Il n'est pas évident pour moi de hausser la voix comme on me le demande. Alors qu'il paraît que c'est si précieux. D'un aspect purement tactique, je dois parvenir au compromis entre le médian plutôt défensif que je suis devenu et l'attaquant buteur que j'étais encore il y a un peu plus d'un an. J'accompagne régulièrement mes actions offensives mais je n'ai plus les réflexes adéquats. Je m'en suis encore rendu compte à Molenbeek quand j'ai manqué l'occasion qui nous aurait donné le deuxième but. J'avais pourtant réalisé l'essentiel en évitant le gardien adverse.En d'autres temps j'aurais conclu.' On se souvient que Christian Negouai se déporta et tira d'un angle impossible sur le poteau. N'empêche, son début de saison reste convaincant: 'Je suis beaucoup plus en confiance que l'an passé par la force de la mentalité qu'a instauré Enzo Scifo avec pour effet l'instauration d'un groupe rassurant au sein duquel tout le monde s'entend à merveille. Que l'on soit sélectionné dans l'équipe de base ou pas. Je n'ai pas le droit de croire que c'est arrivé.' Cela y ressemble quand même...

'J'ai trouvé un bon équilibre'

Enfin, la vie privée de Christian Negouai contribue à son épanouissement: 'J'habite Gesves, tout près de Namur où j'ai l'occasion de conserver des contacts avec Michel Lazaron qui fut mon entraîneur au stade Michel Soulier. Je l'estime beaucoup, ainsi que safamille que je connais bien. Ces gens-là m'ont beaucoup aidé. D'autre part, je suis parvenu à un équilibre entre mon métier de footballeur et les obligations estudiantines de mon amie française qui vient régulièrement me voir.' À vingt-six ans, la vie est donc belle pour Christian Negouai qui va tenter de réaliser une saison de qualité au Mambourg.

Jean-François Prévost







LA LOUVIERE L'année de la confirmation pour Alexandre Bryssinck 23/08



Bryssinck pour une confirmation . Photo News

Alexandre Bryssinck sait que La Louvière sera plus exigeant avec lui cette année
........................
TIVOLI La saison dernière, Alexandre Bryssinck (20 ans) avait été la grande révélation de La Louvière lors d'un championnat très difficile pour la formation hennuyère. Incorporé dans le Noyau A dès l'entame des hostilités par Marc Grosjean, le citoyen de Wagnelée profita des absences pour diverses blessures d'Alan Haydock et d'Eric Scalia pour s'imposer au back droit. 'Maintenant, je commence ma deuxième saison dans l'équipe, et souvent on prétend que c'est la plus difficile, explique l'intéressé. C'est cette année que je dois confirmer mes prestations du défunt championnat. Mais cela ne m'inquiète pas trop. Je vais poursuivre mon travail et me concentrer sur mon football. De toute façon, je suis assez critique en ce qui concerne mes performances. Je suis rarement satisfait de mes matches. J'ai aussi souvent des discussions avec mon papa. Celui-ci n'hésite pas à me dire ce qui ne fut pas bon lors de mes prestations. Je ne peux pas rester pendant des années un espoir, il faut qu'à un moment où un autre je franchisse un cap.' Et pour sa deuxième saison au sein de l'élite, Alexandre Bryssinck s'attendait à un départ plus aisé de La Louvière. 'Nous devons absolument nous reprendre dès le week-end prochain contre Genk, ajoute le jeune Loup. Il faudra retrouver notre football et ne pas avoir peur de partir au combat. Notre noyau est plus compétitif que l'année dernière et je pense que les résultats devraient bientôt suivre. En ce qui concerne notre arrière-garde qui n'a quasiment pas bougé, elle devra aussi retrouver son assurance.' Et le moins qu'on puisse écrire, c'est que les Loups n'ont pas retrouvé leur confiance mardi soir en battant 0-1 Ath (P 1 hennuyère). 'C'est vrai que ce n'était pas terrible, conclut Alexandre Bryssinck. Nous avons trop laissé jouer Ath. Ce n'est pas contre cette formation que nous avons repris confiance.' Lors de la seule séance d'entraînement hier, c'est un groupe quasiment au complet qui a suivi les exercices de Daniel Leclercq. Seul Manu Karagiannis s'est contenté de trottiner. Enfin, un conseil d'administration aura lieu vendredi soir pour tenter de régler les différents qui existent entre le président Gaone et le manager Jean-Claude Verbist.

Christophe Verstrepen