Diables Rouges

Marouane Fellaini se livre rarement dans les médias, préférant cultiver son jardin à l’abri des regards, entre Manchester, Bruxelles et Tanger. Pour la DH, il a tout de même accepté de lever un coin du voile en balayant avec nous les pages de son album photos. Un album commencé il y a dix ans déjà du côté de Sclessin.

Son père: “Mon papa est fier de moi”

“Ah! mon papa. Elle est marrante la photo, on dirait qu’on se tient par la main. (rires) En fait, il venait de voir des photographes et il avait directement eu un geste protecteur. Il a toujours tout fait pour moi. Il était sévère, mais il a tout fait pour que je réussisse. Il est fier aujourd’hui et je sais tout ce que je lui dois. Quand je le vois, je pense aussi au Maroc, le pays de mes parents. On a une maison à Tanger et on aime y aller en famille.”

Ses frères: “Mansour a failli tromper Mourinho”

“J’adore cette photo, elle est très belle. C’est Mansour, mon petit frère. Il vit avec moi à Manchester. Je m’entends super bien avec mes deux frères, mais je suis encore plus proche de Mansour. Je préfère qu’il reste près de moi car je suis seul ici. Hamza, mon autre frère, travaille en Belgique où il gère une boîte de nuit à Knokke. Avec Mansour, on se ressemble très fort et Jose Mourinho, mon nouveau coach à ManU, a failli faire une erreur à cause de ça. C’était avant un Chelsea - Manchester. Eden avait laissé quelques places à Stamford Bridge pour ma famille. Mon frère était allé les chercher. En le voyant, le portier a cru que c’était moi et l’a directement dit à Mourinho en pensant que j’étais donc forfait pour le match du soir. Il s’est rendu compte de son erreur in extremis. Et malheureusement pour moi car il m’a mis Zouma tout le match sur moi, ce n’était pas facile.” (sourire)

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.