Diables Rouges Chaque jour jusqu’au 13 juin, nous vous proposons de découvrir un Diable sous un nouveau regard. Aujourd’hui, Dedryck Boyata se découvre au fil des journées qui ont marqué sa carrière de joueur et sa vie d’homme…

De Bruxelles à Glasgow, Dedryck Boyata a parcouru un joli petit bout de chemin où certaines journées ont plus compté que d’autres.

Le jour où vous avez rejoint votre premier club…

"Le FC Saint-Josse à Evere. C’était juste à côté de mon école et pas trop loin de la maison. C’était un moment assez cool dans ma vie. Je ne jouais au foot qu’à l’école et j’avais l’opportunité de jouer dans un club. J’ai commencé assez tard, vers 12 ans; je ne sais plus pourquoi."

Le jour où vous avez vibré pour la première devant un match…

"Avant la Coupe du Monde 1998, je ne me souviens pas avoir vu beaucoup de match. J’avais 8 ans. J’étais super déçu que le Brésil ait perdu en finale. Je me souviens aussi des deux buts de Thuram contre la Croatie et aussi de celui de Michael Owen contre l’Argentine. J’avais son poster dans ma chambre."

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.