Diables Rouges

"Tout le monde sait que le match de mardi sera compliqué", a déclaré Toby Alderweireld lundi soir en conférence de presse, à la veille des débuts belges en Ligue des Nations contre l'Islande à Reykjavik.

Samedi soir à Saint-Gall, l'Islande s'est lourdement inclinée devant la Suisse (6-0) pour le match inaugural du groupe 2 de la Ligue A, enregistrant sa plus lourde défaite depuis octobre 2001. "Tout le monde connait assez bien l'Islande pour savoir qu'elle a eu un jour sans", a lancé d'emblée le défenseur central de 29 ans.

"A domicile devant ses supporters, c'est une équipe très difficile à battre, ce n'était pas l'Islande habituelle. Les Islandais ont déjà battu de grandes nations", a ajouté celui qui est récemment devenu papa, ce qui lui confère un "boost" supplémentaire.

International depuis mai 2009, l'Anversois pourrait enregistrer mardi soir sa 84e cape en 94 sélections. Cette longévité ne l'empêche pas d'aborder cette nouvelle compétition avec envie et détermination. "Toute l'équipe est avide d'aller plus loin encore, de démontrer qu'elle peut toujours s'améliorer. La Ligue des Nations constitue une nouvelle opportunité de s'illustrer et de gagner un trophée", a ajouté Alderweireld.

Le joueur de Tottenham a ensuite abordé sa situation en club, lui qui est sous contrat jusqu'en juin prochain et qu'on a annoncé partant lors du dernier mercato estival. "J'ai dû me battre pour retrouver ma place dans l'équipe et c'est comme une victoire pour moi", a ponctué l'international.

Vendredi soir à Hampden Park, Toby Alderweireld est resté sur le banc lors de la large victoire des Belges contre l'Écosse (0-4) en match amical.

Revivez les meilleurs moments de leur conférence de presse: