Diables Rouges Titulaire chez les Espoirs, le petit dernier des De Sart s’est fait un prénom depuis le début de la saison.

La scène s’est déroulée dans les loges du stade de Louvain juste après le match nul des Diablotins face à la Turquie.

Alors qu’il discute en famille, l’un des team managers interpelle Alexis De Sart. "Julien, viens, il y a des sandwichs là-bas". "Moi, c’est Alexis, mais ce n’est pas grave", lui répond, dans un large éclat de rire, le milieu particulièrement amusé par la confusion que génère sa ressemblance avec son frère aîné.

"Qu’on m’appelle Julien, j’y ai droit souvent. Que ce soit à Saint-Trond ou ici. Par exemple Aaron (Leya Iseka), qui côtoie Julien à Zulte, a l’habitude de dire ‘Julien’ . La dernière fois, au rendez-vous, j’étais dans ma chambre, il est passé devant et est revenu directement : ‘Oh punaise, j’ai cru que c’était Julien !’ Surtout qu’on se ressemble quand même beaucoup (rires)."

[...]