Diables Rouges

Découvrez toutes les performances de nos Belges expatriés.

EN ANGLETERRE

De Bruyne inscrit un bijou avec un Manchester City inarrêtable, Kompany de retour

Manchester City, qui enregistrait le retour de Vincent Kompany en défense centrale, reste toujours invaincu au terme de la 12e journée de Premier League qui a débuté samedi. Les Mancuniens ont pris le dessus sur Leicester (0-2) grâce à des buts de Gabriel Jesus (45e) et Kevin De Bruyne (49e). En début de deuxième période, le Diable Rouge a reçu une passe en retrait à la limite du rectangle. Il a ensuite contrôlé le ballon du droit pour le mettre sur son pied gauche et décocher une frappe puissante en lucarne tout simplement imparable.


C'est le troisième but de la saison en Premier League pour De Bruyne qui s'est montré décisif pour la 50e fois en 76 apparitions dans le championnat anglais (16 buts, 34 assists). Aucun milieu de terrain n'avait atteint cet objectif aussi vite dans l'histoire de la Premier League. De Bruyne a quitté la pelouse à la 89e minute de jeu.

Vincent Kompany a effectué son retour en compétition. Aligné pour la première fois depuis sa blessure contre Gibraltar fin août, le Diable Rouge est resté sur la pelouse les 90 minutes.


Hazard s'offre un doublé

Grâce à leur victoire 0-4 contre West Bromwich Albion, les 'Blues' se sont en effet emparés provisoirement de la deuxième place du championnat aux dépens de Manchester United qui joue plus tard dans l'après-midi. Eden Hazard a été le grand artisan de ce succès. Sa frappe mal repoussée par le gardien à la 17e minute a tout d'abord permis à Morata de faire 0-1. Le capitaine des Diables Rouges a ensuite inscrit son deuxième but en championnat après avoir dribblé le gardien (23e). Alonso s'est alors chargé de faire 0-3 à la 38e avant que Hazard ne plante un autre but en gagnant son face à face avec Foster (62e). L'ailier belge a fini par être remplacé par Pedro à la 71e. Titulaire lui aussi, Thibaut Courtois a passé un après-midi tranquille alors que Michy Batshuayi et Charly Musonda, blessés, n'étaient pas sur la feuille de match. En face, Nacer Chadli était également indisponible en raison d'une blessure aux ischio-jambiers.



Romelu Lukaku retrouve le chemin des filets

Romelu Lukaku a retrouvé la voie du but samedi soir lors de la victoire 4-1 de Manchester United contre Newcastle pour le compte de la 12e journée de Premier League. Devenu meilleur buteur de l'histoire des Diables rouges mardi soir grâce à son but face au Japon, Lukaku n'avait plus marqué en Premier League de le 30 septembre face à Crystal Palace. Autre fait important du match, le Suédois Zlatan Ibrahimovic a rejoué après une longue blessure.

'Big Rom' a dû attendre la 70e minute pour se libérer et trouver le 8e but de sa saison en Premier League. Le Diable Rouge s'est emparé du ballon sur le flanc droit et perforé la défense adverse en combinant avec Juan Mata. Seul face au gardien, Lukaku a réalisé une feinte de frappe avant de lâcher une frappe puissante dans le plafond.

Avant cela, ses équipiers s'étaient chargés de remonter Newcastle. Les Magpies avaient en effet pris l'avantage à la 14e minute grâce à Dwight Gayle. Martial a d'abord égalisé à la 37e de la tête suite à un beau travail de Paul Pogba, de retour dans le onze titulaire après une blessure.

Juste avant la pause, Chris Smalling a permis aux siens de prendre l'avantage (45e+1) avant que Pogba ne fête son retour par un but grâce à une passe de Rashford, bien servi par Lukaku (54e).

En fin de match, le Diable Rouge a accueilli à ses côtés Zlatan Ibrahimovic qui a effectué son retour à la compétition après la blessure au genou qui l'a tenu loin des terrains depuis le mois d'avril. L'attaquant Suédois est monté au jeu à la 77e pour Anthony Martial.

Marouane Fellaini a quant à lui remplacé Paul Pogba à la 70e minute.

Au classement, Manchester United (26 points) reste deuxième et compte huit points de retard sur le leader Manchester City. Les Red Devils ont un point d'avance sur Chelsea et trois sur Tottenham. Newcastle est onzième (14 points).


"Clean sheet" pour Mignolet

Autre équipe avec le sourire, Liverpool (22 points) met la pression sur le podium en revenant à une longueur de Manchester United et Tottenham grâce à une victoire 3-0 sur Southampton. Comme en équipe nationale en début de semaine, Simon Mignolet était titulaire et a pu observer le doublé de Mohamed Salah (31e et 41e) ainsi que le but de Coutinho (68e).


Defour bat Swansea, Mirallas pas repris avec Everton pour affronter Benteke

Surprise du championnat avec sa 7e place, le Burnley de Steven Defour a battu Swansea 2-0 grâce à Cork (29e) et Barnes (40e). Defour a joué toute la rencontre. Burnley compte 22 points.

Blessé au genou depuis le 23 septembre dernier, Christian Benteke a quant à lui fait son retour avec Crystal Palace en montant au jeu à la 75e minute. Son équipe a partagé 2-2 contre Everton où Kevin Mirallas n'était pas sur la feuille de match. Palace reste donc dernier du championnat avec 5 points tandis qu'Everton est 16e avec 12 points.

Enfin, Laurent Depoître est resté sur la pelouse 90 minutes lors de la défaite 4-0 des siens contre Bournemouth où Callum Wilson a inscrit un triplé. Huddersfield reste tout de même 10e avec 15 points.


Vertonghen et Dembélé battus à Arsenal dans le derby du nord de Londres

Dans le match d'ouverture de la 12e journée de Premier League, Arsenal a écarté Tottenham 2-0 dans le 'North London Derby' samedi après-midi grâce à des buts de Mustafi et Sanchez.

Toujours privé de Toby Alderweireld, blessé à la cuisse, Tottenham alignait Jan Vertonghen et Mousa Dembélé, deux autres 'Belgian Spurs', au coup d'envoi. Les Spurs récupéraient également Hugo Lloris, Harry Kane et Dele Alli, blessés durant la trêve internationale. Arsenal, de son côté, était privé d'Olivier Giroud, blessé avec la France lors du match amical en Allemagne.

Dans un match intense, Tottenham se créait la première grosse opportunité de la partie mais Eriksen trouvait le montant de Cech (33e). Quelques minutes plus tard, Arsenal ouvrait la marque grâce à une tête de Mustafi sur un coup franc botté par Özil (36e). Cinq minutes plus tard, les 'Gunners' doublaient la mise via Sanchez, bien servi par Lacazette. En deuxième période, les occasions se faisaient plus rares et Arsenal conservait son avance pour s'imposer 2-0.

Jan Vertonghen a disputé l'entièreté de la partie tandis que Mousa Dembélé a cédé sa place à la 61e minute. Arsenal (22 points) reprend provoisirement la cinquième place et revient à un point de Tottenham, troisième.



EN ALLEMAGNE

Casteels vainqueur avec Wolfsburg

En Allemagne, seul Koen Casteels était présent dans le onze de base de Wolfsburg lors de la victoire 3-1 des Loups contre Fribourg dans le cadre de la 12e journée. Divock Origi est en effet monté au jeu à la 87e minute alors que Landry Dimata est resté sur le banc. Les buts de Wolfsburg ont été inscrits par Gerhardt (3e) et Malli (29e et 70e). Kaputska a marqué pour Fribourg à la 68e. Les 'Loups' sont 13es du classement avec 14 points et se donnent de l'air.


Thorgan Hazard buteur sur penalty

Grâce à sa victoire 2-4 contre le Hertha Berlin samedi lors de la 12e journée de Bundesliga , le Borussia Mönchengladbach est parvenu à monter à la troisième place du classement guidé par le Bayern Münich. Thorgan Hazard a contribué à cette victoire en marquant son 4e but en championnat cette saison, le troisième sur penalty, à la 14e minute de jeu.

Titulaire contre le Japon avec les Diables Rouges mardi soir, Hazard a marqué le but du 0-2. Son capitaine Stindl avait ouvert le score après cinq minutes seulement. Après le but de Thorgan Hazard, Raffael s'est chargé de faire 0-3 (20e) avant que le Hertha ne réagisse. L'équipe de la capitale a réduit l'écart grâce aux buts d'Ibisevic (28e) et Weiser (71e) mais a finalement perdu espoir à la 77e suite au deuxième but de Raffael.

Au classement, le Borussia (21 points) est donc troisième à 8 points du Bayern et à deux points de Leipzig. Dortmund est 4e avec un point de retard tout comme Hoffenheim et Schalke 04.


EN FRANCE

Meunier absent lors de la victoire du PSG contre Nantes

Le Paris Saint-Germain a obtenu sa onzième victoire de la saison en Ligue 1 lors de la 13e journée du championnat français ce samedi après-midi. Les Parisiens ont battu Nantes 4-1 et creusent l'écart sur Monaco, 2e. Ralentis par Amiens vendredi soir (1-1), les Monégasques (29 points) ont désormais six points de retard sur le PSG. Mis au repos par son coach Unaï Emery, Thomas Meunier n'était pas sur la feuille de match.

Paris a mis 38 minutes pour trouver le chemin des filets et l'a fait encore une fois via son buteur Edinson Cavani. Angel Di Maria a ensuite fait 2-0 sur un centre-tir vicieux (42e). Nantes est parvenu à réduire l'écart via Nakoulma (60e) mais une boulette de Tatarusanu sur une frappe de Pastore a permis à Paris de reprendre deux buts d'avance rapidement (65e). Edinson Cavani a finalement planté un 15e but en 13 journées pour faire 4-1 (79e). Du côté de Nantes (5e avec 23 points), ni Yoris Kayembe ni Yassine El Ghanassy n'étaient présents.


Guillaume partage lors du partage entre l'EA Guingamp et le LOSC

Baptiste Guilllaume est monté au jeu à la 71e minute du match entre Guingamp et Angers (1-1), samedi, lors de la 13e journée. Guillaume et Angers sont 15e de Ligue 1 avec 14 points, un de moins que Guingamp et deux de plus que le dernier relégable Lille.


EN ESPAGNE

Carrasco de retour avec l'Atlético

Le Real Madrid et l'Atletico Madrid ont tous les deux perdu du terrain sur le FC Barcelone samedi en partageant 0-0 lors du derby madrilène, affiche de la 12e journée de Liga. Blessé au genou et indisponible avec les Diables rouges, Yannick Carrasco était bien présent avec les Colchoneros et est monté au jeu à la 54e minute de jeu.

Les occasions et les duels n'ont pas manqué dans un derby comme toujours très tendu (7 cartes jaunes). La première grosse occasion était pour Correa, lancé par une passe en retrait manquée de Varane. Sa balle piquée était imprécise et passait tout près du montant (3e). Le Real a réagi et est lui aussi passé près du but grâce à Kroos mais l'Allemand a raté sa frappe en face à face avec Oblak (32e).

Pour voir d'autres actions aussi dangereuses, il a fallu attendre la fin de rencontre. À peine entré, Kevin Gameiro a l'occasion de donner l'avance aux siens. Son lob sur Casilla est d'ailleurs parfaitement exécuté mais son compatriote Varane est vigilent et dégage le ballon sur la ligne (80e). Une dernière occasion de Kroos sur une frappe puissante à 20 mètres (87e) clôturera un spectacle sans but.

Au classement, les deux clubs de Madrid restent à égalité de points (24) sur la dernière marche du podium. Ils comptent trois points de retard sur Valence (1 match de moins) et dix sur le Barça, vainqueur 0-3 contre Leganes dans l'après-midi.


Vermaelen reste sur le banc du Barça

En Espagne, Thomas Vermaelen n'a pas bougé du banc lors de la victoire des siens 0-3 contre Leganes pour le compte de la 12e journée. Luis Suarez a montré la voie aux siens avec un doublé (28e et 60e) puis Paulinho a arrondi le score en fin de match (90e). Les Catalans sont toujours premier avec 7 points d'avance sur Valence qui joue contre l'Espanyol dimanche.


EN ITALIE

Nainggolan décisif dans le derby romain

Dans le choc de la capitale, Radja Nainggolan, indisponible avec les Diables Rouges pour affronter le Mexique et le Japon à cause d'une petite déchirure à l'aine, a doublé la marque pour les Giallorossi. Après le but de Diego Perotti sur penalty, le Ninja a inscrit le second but des siens.

S'infiltrant dans un espace béant au milieu du camp adverse, le Diable rouge reçoit le cuir aux trente mètres qu'il porte jusqu'à l'entrée du grand rectangle. Sur sa lancée, il arme une frappe sèche du pied droit qui file droit à ras de sol au fond des filets de la Lazio.

Le but sur penalty de Ciro Immobile, meilleur buteur de Serie A avec quinze buts, ne changera rien au résultat et permet à la Roma de dépasser son ennemi ancestral.

Malgré de bonnes percées sur le flanc gauche de Jordan Lukaku, monté au jeu à la 58e, les Biancocelesti ne sont pas parvenus à renverser la vapeur. Radja Nainggolan a été remplacé à la 85e minute par Juan Jesus.

Au classement, l'AS Roma (30 points) fait une excellente opération et revient à deux points de Naples (32 pts) et à un point de la Juventus (31 pts). L'Inter suit avec 30 points devant la Lazio (28 pts).


Mertens passeur lors de la victoire de Naples contre l'AC Milan

Naples n'a pas modifié ses bonnes habitudes après la trêve internationale. Les 'Azzurri' se sont en effet imposés 2-1 contre l'AC Milan samedi soir et restent toujours invaincus en championnat après 13 journées. Titulaire, Dries Mertens a délivré la passe décisive sur le deuxième but des siens.

Le Napoli a souvent joué sur le fil du hors-jeu durant cette rencontre. Le premier but - un face à face entre Donnarumma et Insigne remporté par le Napolitain - a d'abord été annulé par l'arbitre avant d'être confirmé par le VAR (33e). En fin de première période, l'ailier gauche des 'Partenopei' est encore parti à la limite mais à cette fois-ci frappé sur le poteau (45e+1).

En milieu de deuxième période, Naples a de nouveau trouvé la voie du but. Excentré sur le flanc gauche, Mertens a lancé Piotr Zielinski en profondeur. Encore une fois sur le fil du hors-jeu, le Polonais a gardé son sang froid face à Donnarumma et placé le ballon en dessous des jambes du gardien italien d'une frappe croisée.

Milan, qui n'a pas démérité dans cette rencontre, a été récompensé en toute fin de match en réduisant l'écart grâce à une reprise de volée lointaine d'Alessio Romagnoli (90e+2).

Au classement, Naples est premier avec 35 points et compte quatre points (et un match) de plus que la Juventus. La Roma et l'Inter suivent avec cinq points et un match de moins.

Mardi, Naples et Dries Mertens doivent absolument gagner à domicile contre le Shakhtar Donetsk sous peine d'être éliminés de la Ligue des Champions.


EN GRECE

Gillet buteur pour l'Olympiacos

Guillaume Gillet a montré la voie à l'Olympiacos lors de la victoire des champions en titre 2-1 contre Levadiakos au cours de la 11e journée du championnat grec. L'ancien anderlechtois a fait trembler les filets après 43 minutes et ainsi inscrit son deuxième but sous ses nouvelles couleurs après une réalisation en Coupe de Grèce.

Après que Fortounis ait manqué un penalty pour l'Olympiacos, Giakoumakis a égalisé en faveur de Levadiakos (68e) mais Koutris a finalement inscrit le but du 2-1 définitif (84e).

Comme Guillaume Gillet, Silvio Proto était titulaire et a joué 90 minutes contrairement à Bjorn Engels qui est resté sur le banc. Vadis Odjidja n'était pas sur la feuille de match.

Au classement, l'Olympiacos rejoint momentanément l'Atromitos et l'AEK Athènes en tête du championnat.



EN TURQUIE

Denayer lourdement défait

En Turquie, Jason Denayer et Galatasaray ont subi une lourde défaite face à l'Istanbul Basaksehir, samedi, lors de la 12e journée. Le Diable rouge a joué 90 minutes et n'a rien pu faire face à l'autre équipe stambouliote pour qui le Togolais Emmanuel Adebayor a inscrit un triplé. Plus tôt dans la journée, Ruud Boffin et Antalyaspor ont partagé 1-1 contre Konyaspor. Le gardien belge était sur le banc et a observé le but égalisateur de l'ancien barcelonais Samuel Eto'o.

Au classement, Basaksehir revient à la hauteur de Galatasaray en tête du classement (26 points). Antalyaspor est 13e avec 13 points.


AUX PAYS-BAS

Labylle partage face à Feyenoord

Aux Pays-Bas, Leroy Labylle a stoppé Feyenoord (1-1) avec Venlo lors de la douzième journée. Le joueur belge a été remplacé après 38 minutes. Jorn Brondeel s'est quant à lui retourné à quatre reprises dans les cages de Twente lors de la défaite 0-4 des siens contre Heerenveen. Au classement, Venlo est 11e alors que Twente est 15e avec deux points de plus que le dernier, Roda.


L'Ajax en passe huit au Breda de Verschueren

L'Ajax a surclassé le NAC Breda 0-8 samedi soir lors de la 12e journée d'Eredivisie. Titulaire dans le milieu de terrain de Breda, Arno Verschueren est resté impuissant.

L'Ajax menait déjà 0-5 après 33 minutes et a par la suite ralenti face à la nette infériorité de ses adversaires. Durant cette rencontre on remarquera notamment le triplé de Donny van de Beek.

Le dernier club néerlandais à s'imposer 8-0 en Eredivisie est Feyenoord qui avait accompli cet exploit en 1963.

Dans l'autre match de la soirée, Willem II et le Sparta Rotterdam ont partagé 2-2. Ryan Sanusi était le seul belge titulaire. Ses équipiers au Sparta Loris Brogno et Alex Craninx sont restés sur le banc. En face Izmail Azzaoui est monté au jeu à la mi-temps alors que Jordy Croux n'a pas quitté le banc.

Au classement, l'Ajax (25 pts) est 2e et se rapproche momentanément à 5 points du leader le PSV. Le Sparta Rotterdam et Willem II se suivent à la 13e et 14e place avec respectivement 11 et 10 points.


EN ECOSSE

Boyata et le Celtic poursuivent leur série record à Ross County

Le Celtic Glasgow a ouvert la 14e journée de Premiership écossaise par une victoire 0-1 sur le terrain de Ross County. Pour les Bhoys, il s'agit du 64e match consécutif sans défaite dans la compétition écossaise. Le Diable Rouge Dedryck Boyata est resté 90 minutes sur la pelouse pour les visiteurs.

Leigh Griffiths, monté au jeu, a inscrit le seul but de la partie à douze minutes du terme. Depuis la dernière journée en Ecosse, le Celtic est le nouveau détenteur du record de matchs consécutifs sans défaite sur le sol écossais. Avec la victoire de ce samedi, les Vert et Blanc ont porté leur série à 64 matchs de rang.

Au classement, le Celtic occupe logiquement la tête du classement avec 33 points. Ross County est huitième avec 14 unités. En Champions League, les Ecossais se trouvent dans le groupe d'Anderlecht. Le Celtic compte trois points, conquis sur la pelouse d'Anderlecht. Les Bruxellois sont derniers sans avoir pris le moindre point et se rendront au Celtic lors de la dernière journée.


EN RUSSIE

Lestienne remplaçant

Enfin en Russie, Maxime Lestienne est monté au jeu à la 81e minute lors du nul (0-0) du Rubin Kazan contre l'Arsenal Tula, samedi. Kazan est 10e avec 20 points du championnat après 17 journées.