Diables Rouges Christian Benteke rêve de faire partie du groupe qui ira en Russie. 

Sa sélection dans le groupe des 28, Christian Benteke l'a apprise de manière indirecte. " Je jouais avec ma fille et c'est ma femme qui a suivi la conférence de presse en direct. Je suis très fier d'en faire partie mais je crois que ma famille était encore plus contente que moi."

Plus qu'un autre Diable, il rêve de découvrir une Coupe du Monde. "J'ai loupé celle de 2014 à cause d'une blessure et je suis vraiment motivé à l'idée de me battre pour ma place à la Coupe du Monde. Je ne suis pas ici pour un match amical et je me donne à fond. Cette lutte pour être dans les 23 résume ma carrière : je suis passé par beaucoup d'épreuves et j'ai toujours dû aller chercher ce que je voulais. Mon sort dépend de la blessure de Michy ? Si c'était le cas, je ne serais pas ici."

Efficace et travailleur lorsqu'il a été appelé par le passé, il a convaincu Roberto Martinez sur la durée. "Il m'avait appelé en mars quand il ne m'a pas sélectionné. J'avais été bon les fois d'avant et ça a pesé dans la balance. Cela lui a donné confiance en moi."

Il est toutefois conscient que Romelu Lukaku est le numéro 1 incontesté. "Je possède un style différent de celui des autres attaquants. Il faudra parfois savoir garder le ballon pour faire jouer les joueurs offensifs et c'est un truc que je sais faire. Il est logique qu'au plus haut niveau on compare les joueurs mais je ne suis pas le double de Romelu. On peut d'ailleurs jouer ensemble car nous sommes différents. On l'a déjà fait d'ailleurs."