Diables Rouges

Il y avait trois joueurs à la toute première conférence de presse à Bordeaux. Pour la première fois de l'ère Wilmots, Laurent Ciman s'est exprimé en tant que titulaire en puissance mercredi à Bordeaux

Les chances de voir Laurent Ciman titulaire contre l'Italie lundi à Lyon ont encore augmenté mercredi quand Marc Wilmots a avoué qu'il n'avait pas été convaincu par la prestation de Jason Denayer au poste d'arrière droit face à la Norvège dimanche passé. Même si Thomas Meunier est à nouveau fit, il est probable que le défenseur de Montréal connaisse sa première titularisation en équipe nationale depuis l'arrivée de Wilmots comme T1.

Ciman le sait mais essaie de ne pas s'ajouter de la pression. "Je ne me prends pas la tête avec ça", a-t-il expliqué mercredi lors de sa conférence de presse au Haillan ce mercredi en début d'après-midi. "J'ai eu quelques déceptions dans le passé et je ne veux donc pas m'enflammer. Si je ne débute pas contre l'Italie, je ne serai pas surpris. Cela dit, j'espère quand même avoir marqué des points lors de ma montée au jeu contre les Norvégiens."

Une montée au jeu ponctuée d'un but, celui de la victoire. "Je l'ai revu deux ou trois fois mais je ne vais pas non plus me croire arriver avec ça. Ce n'était qu'un match amical. J'ai tout de même reçu beaucoup de messages de félicitations, dont un de Didier Drogba (Ndlr: son équipier à Montréal). Il me disait qu'il était fier de moi après mon bon match. Cela a fait chaud au cœur."

© BELGA

Absent en 2014, Christian Benteke vit son premier tournoi avec les Diables, malgré une saison compliquée. Lors de son point presse, il a fait le bilan de sa première saison compliquée avec Liverpool.

"J'étais préparé à ce que j'ai vécu", explique l'attaquant de 25 ans. "Je savais que si je faisais des prestations mitigées, je serais critiqué. C'est ce qui s'est produit."

Pourquoi? L'arrivée de Jürgen Klopp a été un tournant négatif pour lui. "Quand il est arrivé, j'ai vu que je n'étais pas dans ses plans. C'était frutrant. Car lors de ma première saison à Aston Villa, je savais qu'il me voulait. Mais nous avons discuté plusieurs fois ensemble, je respecte et je comprends ses choix. Et j'ai quand même rapporté quelques points à Liverpool, malgré moins de temps de jeu."

Maintenant, que va faire Benteke?

"A 25 ans, je ne suis ni vieux, ni jeune mais c'est important de jouer. J'ai encore un contrat à Liverpool et j'aimerais y rester… Si je rentre dans les plans du coach. Si ce n'est pas le cas, ça deviendra difficile de rester… On pensera à ça après l'Euro…"