Diables Rouges Le Diable Rouge a eu un contact avec Bruno Venanzi et espère toujours pouvoir s’entraîner au Standard en novembre et décembre.

À l’occasion de son retour en Belgique dans le cadre de l’équipe nationale, Laurent Ciman a voulu remettre les choses à plat avec le Standard, où il espère toujours pouvoir venir s’entraîner avec le noyau A en novembre et décembre.

Il y a deux semaines, le Diable Rouge avait fait cette demande à la direction rouche, qui lui avait répondu favorablement, tout en précisant que ce serait avec les U21 et parfois les pros. Cette réponse avait déçu l’ex (?)-chouchou de Sclessin dont le but était de rester au top de sa forme pendant ces deux mois d’inactivité en MLS en vue d’une sélection pour la Coupe du Monde. Il espérait donc s’entraîner la plupart du temps avec le noyau A et parfois avec les U21, et non l’inverse.

Cela a déclenché une petite polémique que Laurent Ciman tient à désamorcer.

"Il n’y a pas de problème entre le Standard et moi, c’est juste un malentendu", assure Laurent Ciman. "Le président a beaucoup de choses à gérer. J’ai mal interprété sa réponse qui laissait penser que je passerais surtout mon temps en U21 mais j’en ai reparlé avec lui et ce n’est pas ce qu’il voulait dire. Je m’en suis d’ailleurs excusé. Il n’est pas opposé à l’idée de me laisser m’entraîner avec le noyau A, sauf les jours de mise en place tactique. Je comprends tout à fait et, ces jours-là, je comprendrais que je m’entraîne en U21 ou en individuel. Je pense donc que tout va s’arranger. Je l’espère en tout cas : le Standard reste mon club de cœur et le président reste un ami."

Et entre amis, il devrait y avoir moyen de finalement trouver un accord.