Diables Rouges En marge du match nul face au Mexique (3-3), Kevin De Bruyne a fait parler de lui en critiquant le plan tactique mis en place par Roberto Martinez.

"Le match contre le Mexique a confirmé ce que j'avais dit après la Bosnie: on doit trouver un plan tactique pour l'équipe. On a joué contre le Mexique avec un système qui n'était pas bon pour battre cette équipe. On a créé des occasions, mais je pense qu'au plan défensif, il y avait trop d'espaces, car nous étions trop derrière, nous n'avons pas eu le courage de placer l'équipe plus haut", a notamment argumenté KDB avant de préciser, "Je ne suis pas quelqu'un qui pointe une autre personne du doigt, je suis quelqu'un qui essaye de trouver des solutions. L'important c'est que tout soit ok pour le Mondial. C'est peut-être l'un des derniers moments avec cette équipe où l'ont peut faire quelque chose de bien."

Des propos qui sont plus ou moins bien passés auprès des observateurs et des supporters. Y aurait-il un froid entre Roberto Martinez et le milieu de Manchester City ? De Bruyne a-t-il bien fait de remettre en cause les choix tactiques du sélectionneur ? Des tensions existent-elles dans le vestiaire ?

Laurent Ciman a répondu à ces questionnements dans l'émission La Tribune diffusée sur la RTBF ce lundi soir. "C'est Kevin, il dit toujours ce qu'il pense. A l'Euro, c'était la même chose. Il faut arrêter de croire qu'il y a des polémiques dans le vestiaire. Tout le monde s'entend bien. Il n'y a pas de problème. On est une bande de potes et tout se passe bien. Chaque personne a son caractère mais il n'y a pas d'égos surdimensionnés. C'est certain que Kevin ne devait pas faire ces déclarations car cela met des tensions là où il n'y en a pas. Le coach a voulu essayer des choses et il a certainement eu les réponses à ses questions. Point barre. Il ne faut pas aller chercher plus loin."