Diables Rouges Thibaut Courtois est, lui aussi, une cible de la direction madrilène et il va bientôt téléphoner à son agent.

Le carton avec une pizza margherita qu’il tenait à la sortie du vestiaire, Thibaut Courtois aurait pratiquement pu l’avoir pendant le match tant il a été sevré de ballon. Un signe toujours positif, mais qui ne lui a pas permis de faire sa publicité pour le titre de meilleur gardien du tournoi. "Je ne me fais aucune illusion car on le donne tout le temps à un finaliste", dit-il, oubliant que Michel Preud’homme l’avait obtenu en 1994 en étant éliminé en huitièmes de finale.

Son niveau de jeu a, tout de même, été particulièrement élevé lors du Mondial. Il a réalisé quelques arrêts de grande classe contre le Brésil et la France. "Le quart de finale reste un sommet car j’ai souvent dû intervenir, comme en demi-finales. Mais les émotions contre le Japon ont été incroyables. J’ai fait beaucoup de choses positives ces dernières semaines mais je n’ai pas joué à un niveau supérieur que d’habitude. Simplement à mon niveau, ce qui n’est pas tout le temps arrivé à Chelsea cette saison."

Son avenir chez les Londoniens est plus qu’incertain. Le gardien limbourgeois n’a plus qu’une année de contrat de l’autre côté de la Manche et est suivi de très près par le Real Madrid. Jusqu’ici, il avait refusé de s’exprimer sur le sujet, précisant qu’il le ferait au terme du parcours des Diables Rouges. "Mais cela ne voulait pas dire que vous connaîtriez mon avenir dès ma sortie du vestiaire", sourit-il. "Dimanche, après les festivités, ou lundi, je vais prendre contact avec mon agent pour savoir ce qu’il se passe."

Thibaut Courtois est dans une situation plus que confortable : un contrat qui arrive à son terme et un super Mondial. Bref, il est en position de force pour négocier. "Qui ne serait pas content d’être dans ma situation ? Si je vais être le transfert de cet été ? On verra bien ce qu’il va se passer mais toutes les options sont ouvertes. Je peux rester à Chelsea, où je me sens bien mais la différence, c’est qu’il y a mes enfants dans un endroit (NdlR : à Madrid) et pas dans un autre. Mais cela ne veut pas dire que je vais nécessairement aller à cet endroit", dit-il. "Je n’ai pas encore tout gagné à Chelsea. Il y a le Community Shield . Et aussi la Ligue des Champions. Mais je ne vais pas trop en dire là-dessus maintenant. Peut-être pourrai-je vous en dire un petit peu plus dans un proche avenir."

Ce transfert au Real Madrid pourrait être suivi par celui d’Eden Hazard. Le Brainois est également suivi par les Merengue. "Eden doit tout le temps rester avec moi. Je le prendrai avec moi, où que j’aille. Et il me prendra aussi avec lui", rigole-t-il.