Diables Rouges Voici comment il augmente le grip de ses Nike Vapor Grip 3.

L’outil le plus important pour un gardien sont ses gants. Si Thibaut Courtois est parvenu à empêcher Neymar et Coutinho de marquer, c’est en partie grâce à ses Nike Vapor Grip 3.

Courtois porte la version entièrement noire. Son nom et son numéro sont inscrits sur le poignet. "Généralement, je joue deux à trois matches avec les mêmes gants", dit Courtois. "En revanche, je m’entraîne plus longtemps avec des gants avant de les remplacer. Cela dépend de l’usure. Surtout, le poignet est un endroit fragile. J’ai mis 15 paires de gants dans ma valise avant de partir au Mondial ."

Courtois utilise un simple truc pour augmenter l’adhérence de ses gants. "La veille d’un match, je les mets dans la machine à laver pendant 20 minutes, pour qu’ils soient encore bien trempés le jour du match. Mais ici en Russie, ce n’est pas évident de faire cela. Donc, je remplis le lavabo dans ma chambre, et je les laisse tremper toute la nuit."

Les Vapor Grip 3 sont un grand classique de la marque Nike. La paume de la main est recouverte d’une couche de latex de quatre millimètres (Contact Plus Foam), pour améliorer la prise de balle. La mousse doit mieux "absorber" le ballon. Dans la paume, des sillons presque invisibles (Sipe Grip) doivent évacuer l’eau quand il pleut.

L’intérieur du gant dispose de petits boutons qui ont - eux aussi - pour but d’augmenter le grip. Le gant a en même temps une sorte de système d’air conditionné (Lightweight Mesh Ventilation). À l’extérieur du pouce, du majeur et du dos de la main, des petites ouvertures aèrent la main. Le but est évidemment d’éviter que la main ne transpire trop quand il fait chaud.

Le prix de la paire de gants est de 95 euros.