Diables Rouges Kevin De Bruyne  a été décisif hier!  Buteur, il a été élu homme du match.

Analysez les deux buts et votre match…

" On a changé un peu tactiquement. On leur a posé des soucis. En seconde période, il y a eu une bonne adaptation tactique du Brésil mais nous nous sommes encore créés des occasions. Après le 2-1, on a tout essayé pour gagner. C’était un test de caractère le dernier quart d’heure. "

Vous avez disputé quatre matches dans l’entrejeu, comme relayeur, mais ce vendredi, vous avez joué plus haut…

" Je dois faire ce que j’ai à faire pour gagner. Je me moque d’où je dois jouer. Si je suis plus bas, c’est plus difficile pour moi d’être devant le but mais peu importe. Ici, on a tous été relax avec la balle, sans prendre de risques. On a parfois voulu aller trop vite mais à d’autres moments, on a développé du très bon football. Sur le terrain, j’essaie de manager l’équipe, de donner des directives à mes équipiers. "

Que pensez-vous de la France, également forte en contre ?

"C’est une équipe extraordinaire. C’est normal en demi-finale de Coupe du Monde ! La différence entre nous sera minimale. On fera tout pour être prêts physiquement et mentalement. S’ils sont plus forts, ils seront plus forts mais on donnera tout."

Etes-vous surtout contents d’avoir enfin atteint cette demi-finale, comme les Diables de 1986 ?

" Nous voulons faire quelque chose de beau mais 15 équipes sont venues ici pour gagner le trophée. Aujourd’hui, on est heureux d’être dans le Top 4 ; mais l’ambition, c’est la finale. C’est le match que tout le monde veut jouer, que la planète entière regardera. En attendant, j’espère qu’on verra des images de la Belgique, où ce sera la grande fête ce soir… "