Diables Rouges

Tout comme Radja Nainggolan, Steven Defour (30 ans) compte arrêter sa carrière en équipe nationale. Defour attend le bon moment pour annoncer cette nouvelle. Contrairement à Nainggolan, Defour ne prend pas cette décision par mécontentement envers Roberto Martinez, mais parce qu’il veut tout miser sur sa fin de carrière dans son club.

Defour est en pleine rééducation, après une opération au genou, qu’il a subie au début du mois de février. Malgré sa longue absence, Burnley lève l’option dans son contrat, ce qui signifie qu’il est encore deux ans sous contrat. Mais Defour rêve d’un nouveau contrat de plusieurs années, avant de terminer sa carrière en beauté, de préférence au FC Malinois.

Afin de convaincre Burnley de faire cet effort, Defour est prêt à faire des sacrifices. Il profiterait des trêves internationales pour recharger ses batteries et pour faire reposer son corps, déjà très sollicité depuis ses 16 ans.

L’entourage de Defour est déjà au courant de ses projets. Il a voulu annoncer la nouvelle il y a quelques jours, mais la tempête Nainggolan a changé la donne.

Defour a 84 sélections et 52 matches, et il a marqué deux buts (contre l’Estonie et surtout en Écosse). Son premier match était Belgique - Arabie saoudite en 2006, sous René Vandereycken. Son dernier était Belgique - Japon de novembre 2017.

Ces derniers temps, il n’était plus titulaire. Sa dernière titularisation date de novembre 2016 (Pays-Bas - Belgique). Il a été repris pour le Mondial 2014 (il a joué 45 minutes contre la Corée du Sud et a ensuite été exclu) mais a loupé l’Euro suite à des pépins physiques.

Malgré son opération au genou du début de cette année, Martinez ne l’a pas abandonné. Il lui a laissé une lueur d’espoir d’être présent au Mondial. En vain… Kompany et Fellaini pourraient aussi arrêter après le Mondial.