Diables Rouges

Leander Dendoncker compte sur sa polyvalence pour figurer dans la liste de 23 joueurs sélectionnés au Mondial. S'il préfère évoluer dans l'entrejeu, l'Anderlechtois est prêt, comme dans son club, à reculer sur le terrain. "Si je suis sélectionné comme défenseur, je ne vais pas certainement me plaindre!", a confié Dendoncker mardi à Tubize.

Dendoncker, 22 ans, a été inséré parmi les défenseurs dans la liste de Martinez. Une place qu'il occupe régulièrement en club depuis la prise de fonctions de Hein Vanhaezebrouck. Pourtant, le joueur n'a pas caché sa préférence pour une place de médian. "Je l'ai déjà dit plusieurs fois, je préfère jouer au milieu du terrain. C'est ma meilleure position. Ça me manque de ne plus jouer là, c'est vrai. Mais ma polyvalence est un avantage. Et si je suis sélectionné au Mondial comme défenseur, je ne vais pas certainement me plaindre!"

Leander Dendoncker compte actuellement quatre apparitions avec les Diables Rouges, dont une seule comme titulaire, contre l'Estonie (8-1) en novembre 2016. C'est surtout sa montée au jeu en Bosnie-Herzégovine (3-4) en octobre dernier, lorsqu'il avait remplacé après une demi-heure Marouane Fellaini, qui a impressionné Roberto Martinez. Le sélectionneur lui a conservé sa confiance malgré une période plus difficile à Anderlecht.

"C'est un bon signal. J'ai toujours été sélectionné. C'est vrai, je me suis dit qu'il était possible de ne pas être repris cette fois après des moins bons matches. Deux cartes routes et un but contre son camp, ce n'est pas agréable. Ce qui me tracasse en ce moment, c'est de faire des bons matchs et retrouver ma forme."

Dendoncker en est conscient, différents facteurs seront pris en compte au moment où Martinez composera sa liste. "C'est toujours pareil en équipe nationale, les sélections dépendent aussi des blessures et de la forme du moment. La première chose que je dois faire, c'est de rester fit et jouer des matches. Il reste encore deux mois avant l'annonce de la sélection. C'est loin et proche en même temps."

Roberto Martinez apprécie le caractère affiché par le jeune Anderlechtois. "Il a connu une saison difficile, mais n'a jamais baissé les bras", a indiqué l'entraîneur espagnol. "Je crois en ses capacités. C'est un joueur compétitif. Il a prouvé qu'il avait du caractère et qu'il était très mature. Les matches qu'il a joués contre l'Estonie et la Bosnie montrent qu'il est prêt. Il méritait d'être ici durant ce rassemblement et a le droit de montrer qu'il peut figurer dans la liste de 23."