Diables Rouges

Didier Drogba sera, avec Yaya Touré, l’attraction de ce Belgique - Côte d’Ivoire. L’attaquant de classe mondiale a d’ailleurs un avis tranché sur les Diables Rouges et sur Romelu Lukaku.

Didier, que vous inspire cette équipe nationale belge ?

"Elle me fait un peu penser à la Côte d’Ivoire en 2006. Plusieurs joueurs s’étaient révélés en cours de campagne qualificative. Je suis heureux pour le foot belge qui vit un renouveau après une belle période de disette. Ils ont les joueurs pour faire quelque chose au Brésil mais pour beaucoup ce sera une première expérience. Ça passera ou cela cassera."

Vous êtes l’idole de Romelu Lukaku…

"Je sais et nous nous entendons bien. C’est flatteur de voir qu’il s’identifie à moi. Mais il faut arrêter de nous comparer. Il est aussi grand, certes, mais il est déjà plus costaud et possède des qualités que je n’ai pas. Bien entendu, j’en ai certaines qu’il n’acquerra qu’avec le temps. Il fera de grandes choses et a déjà commencé. Sa progression est meilleure que la mienne. À 19 ans, il était à Chelsea, moi j’étais au Mans."

Vous allez affronter Vincent Kompany !

"Je le connais bien et je le respecte énormément. La première fois que je l’ai rencontré, il était à Anderlecht et moi à Chelsea. Que de chemin parcouru depuis! Il a progressé pour devenir l’un des meilleurs défenseurs de Premier League ."

On connaît votre avis sur Eden Hazard. N’êtes-vous pas déçu de ne jamais avoir croisé sa route à Chelsea ?

"Tout le monde sait le mal que je pense d’Eden et que je n’y suis pour rien dans son arrivée à Chelsea. (rires) Je plaisante, je suis heureux de ce qui lui arrive et de ce qu’il fait. Ce n’est pas une surprise au vu de ses performances en Ligue 1. Je suis heureux d’avoir insisté pour qu’il vienne à Chelsea."