Diables Rouges

Privé de demi-finale du Mondial face à la France (pour deux cartons jaunes écopés contre le Panama et le Brésil), Thomas Meunier avait dû assister à l'élimination des Diables en spectateur.

Au surlendemain de cette défaite, il s'était livré en conférence de presse, reconnaissant qu'il s'agissait d'un des seuls matchs qu'il n'aurait "pas voulu rater" .

Et puis, il s'est également exprimé au sujet du comportement de Mbappé, son équipier au PSG, qui a perdu du temps en fin de match . "Je ne me souviens pas l’avoir vu faire ça au PSG; c’est certainement une demande du staff. Chacun son style de jeu. Kylian est super talentueux mais j’espère qu’il n’est pas mal influencé. Si les gens parlent encore de Ronaldo et Zidane, c’est parce qu’ils ont toujours eu une attitude exemplaire. Il doit se concentrer là-dessus pour entrer dans la légende", avait souligné le Bastognard dans nos colonnes.

Une analyse qui n'a pas plu à de nombreux observateurs français, notamment Denis Brogniart, le présentateur du Mag de la Coupe du monde sur TF1 qui n'a pas hésité à dégainer suite aux déclarations de l'ancien Brugeois.

"Peut-on imaginer que les joueurs belges et en particulier Meunier arrêtent de s’en prendre aux joueurs de l’Equipe de France pour justifier leur défaite?", balance-t-il sur Twitter.

Ce à quoi Thomas Meunier n'a pas tardé de répliquer: "On peut savoir à quel moment je remets la victoire des bleus en question? Je parle d'un comportement. C'est possible d'ouvrir les liens et de lire les articles? C'est quand même pas trop compliqué d'agir avec logique et recul."

© D.R.

Rappelons que déjà au lendemain de la défaite noire-jaune-rouge, plusieurs médias hexagonaux avaient pointé les propos de Thibaut Courtois et d'Eden Hazard , très durs envers l'équipe entraînée par Didier Deschamps. N'hésitant pas à qualifier certains Diables rouges de "mauvais perdants" , Le Figaro, par exemple, comprenait la déception belge, mais "un peu moins le mauvais esprit" .