Diables Rouges

Selon la RTBF, Lukaku ne s'est pas entraîné aujourd'hui, il est plus qu'incertain pour la rencontre de demain

DIEGEM Tantôt devant les caméras, tantôt bien calé dans un fauteuil face à la presse, Vincent Kompany dégage son assurance coutumière, matinée d’une grande sérénité. Il est vrai que ça rigole en ce moment pour le joueur de Manchester City qui s’érige, semaine après semaine, comme un des meilleurs défenseurs de la Premier League .

Autant dire que cette escapade printanière à Vienne n’inquiète guère l’ancien Anderlechtois, habitué désormais à des duels serrés chaque semaine.

“Match important ? Peut-être, mais j’espère que c’est le premier d’une longue série” , élude-t-il. “Si on forge un bon résultat en Autriche, ce que je dis ici sera valable pour l’Azerbaïdjan, et ainsi de suite. On n’a pas vraiment été récompensé avec les points qu’on a obtenus. Mais on est toujours bel et bien dans la course à la qualification et il faut saisir cette chance.”

Au cours de ces deux rencontres, un 6 sur 6 s’impose, histoire de gommer les quelques accidents de parcours des derniers mois. Au stade Ernst Happel, les Diables Rouges joueront-ils donc d’abord pour gagner ?

“On est ambitieux. Mais si l’on va vers l’avant, ce n’est pas parce qu’on le décide. C’est tout simplement notre style de jeu. C’est d’ailleurs pour cela que les supporters sont toujours derrière nous, quand bien même les résultats ne sont pas ceux que l’on avait espérés. Ils sentent que la philosophie a changé et voient une équipe qui va vers l’avant et qui joue pour marquer. Même si on doit encore gagner en organisation et en automatismes, je préfère évoluer avec une équipe offensive plutôt qu’avec une formation qui joue juste pour ne pas encaisser. Il y a plusieurs années, on déplorait de ne pas avoir assez de bons attaquants avec les Diables Rouges . Désormais, nous les a vons. Nous n’allons donc pas nous plaindre.”

Au risque parfois de s’exposer intempestivement, comme face à ces mêmes Autrichiens il y a 5 mois. “C’est notre point fort et notre point faible en même temps. Avec le temps, la maturité, on va commettre moins d’erreurs. Mais, pour le moment, on a une équipe qui va chercher les buts et qui rend les matches plutôt intéressants. J’espère cette fois que nous aurons un match plus calme au niveau défensif et que, devant, nous pourrons avoir beaucoup d’occasions.”

Même confiant, le Citizen se méfie de cette Mannschaft qui, réduite à dix au stade Roi Baudouin, avait montré de belles ressources.

“La plus grosse qualité des Autrichiens, c’était leur combativité. On a vu des joueurs avaler encore des kilomètres et des kilomètres à un moment où la cause semblait perdue pour eux. Mais, dans cette rencontre, sans livrer un grand match défensivement, on a prouvé qu’on pouvait faire mal à cette équipe. On doit s’améliorer sur certains détails. Notamment sur phase arrêtée, où on a concédé deux ou trois buts. Si on s’améliore sur ce plan-là, on peut espérer avoir l’ascendant.”



© La Dernière Heure 2011