Diables Rouges Entre blessures, expulsion, sms depuis la touche et prestations en demi-teinte, les débuts de Marouane Fellaini à Manchester United sont loin d'être idéaux. Acheté pour 30 millions d'euros à la fin du mercato estival, Big Mo est devenu une cible de choix dans les travées d'Old Trafford, tenu pour responsable au même titre que David Moyes du plus mauvais début d'exercice des Mancuniens depuis des années.

Des mésaventures qui font bien rire l'autre moitié de la ville, celle qui soutient les Citizens. Enfin, presque toute l'autre moitié. Parce que le capitaine de City en personne a pris la défense de la très chère recrue du rival mancunien. Il faut dire qu'entre Diables et à quelques mois du Mondial, on se serre plus que jamais les coudes.

"Il ne faut pas oublier que c'est sa première saison à Old Trafford", a déclaré Vince lors de l'émission radio de l'ancien footballeur écossais Alan Brazil (des propos relayés par Het Laatste Nieuws). Et d'ajouter que "c'était un grand transfert, et ce genre de transfert mérite du temps. Fellaini est un joueur important pour la Belgique, et il peut aussi le devenir pour United. Tu sens qu'il peut avoir un gros impact sur l'équipe, c'est seulement une question de temps."

Vraiment un Prince, ce Vincent. Au point d'envoyer au(x) Diable(s) les querelles de clocher d'Outre-Manche.