Diables Rouges

C'est un Vincent Kompany résolument motivé et tourné vers le futur qui s'est présenté devant la presse vendredi soir dans les travées d'Hampden Park après la large victoire des Diables Rouges contre l'Écosse (0-4) en amical.

 "Nous sommes encore tous très motivés. Le Mondial n'était pas une fin mais une étape pour le groupe", a déclaré le défenseur central de Manchester City.

International depuis février 2004 alors qu'il n'avait alors que 17 ans et 10 mois, 'Vince The Prince' n'a pas perdu une once de détermination. "Nous ne sommes pas venus ici pour nous détendre. Nous n'avons pas de temps à perdre, on veut gagner tous nos matches", a-t-il lancé d'emblée. "Le sentiment après cette victoire est très positif. On a vraiment l'impression d'être une équipe solide et au top mais il faut se remettre en question chaque jour si on veut tenir notre niveau", a prévenu Kompany. 

Pour le Belge de 32 ans, les erreurs défensives écossaises sont aussi la résultante du dispositif belge. "Cela faisait partie de notre plan, on a fait un bon pressing et récupérait le ballon rapidement. En seconde mi-temps, on a fait preuve d'énormément de lucidité devant le but. Au bout du compte, on a dominé tout le match, c'était une bonne performance", a dit Kompany avant d'aborder la Ligue des Nations, qui débutera pour les Belges mardi soir à Reykjavik contre l'Islande. "Il y a un trophée au bout, j'ai envie de le gagner", a-t-il ponctué en souriant.