Diables Rouges Grâce à des finances saines, la Fédé va investir dans certains projets.

L’Union belge a désormais de la marge dans ses finances, ce qui lui permet d’avancer dans plusieurs chantiers. En voici les principaux :

Le centre de Tubize va continuer à être développé. Les permis environnementaux viennent d’être validés pour la construction de deux terrains supplémentaires.

L’encadrement médico-sportif des joueurs et joueuses sera lui aussi amélioré.

Des investissements seront également réalisés dans l’analyse vidéo. "Dans le football moderne, c’est capital", précise Bart Verhaeghe.

L’arbitrage va recevoir plus de moyens. "L’objectif est de faire venir des grands noms de l’arbitrage mondial pour des one shots et de trouver plus d’arbitres au niveau amateur", explique Gérard Linard, le président de l’UB. "Une piste pourrait être de lancer d’anciens jeunes joueurs pros."

Poursuivre la digitalisation. Les nouvelles procédures ont notamment permis 20.000 désaffiliations online.

Bétonner la Commission des licences. "Il faut éviter ces plaintes chaque année, elles sont lassantes", selon Linard.

Harmoniser les règlements trop disparates d’une province à l’autre.