Diables Rouges

La dernière rencontre de la Belgique en qualifications pour la Coupe du monde 2018, face à Chypre, aura bien lieu au stade Roi Baudouin à Bruxelles, a annoncé l'Union belge de football lundi.

La Ville de Bruxelles n'avait pas donné son autorisation pour la tenue de la rencontre au stade Roi Baudouin, mais un accord a été trouvé suite à plusieurs réunions entre la Ville de Bruxelles, la Police de Bruxelles, l'Union belge et la STIB, a expliqué l'Union belge.

"La STIB a garanti que la sécurisation de la 2e enceinte du stade sera assurée durant les travaux de prolongation du tram 9", précise le communiqué.

"Aujourd'hui, encore plus qu'hier, la sécurité de tout événement public ne peut souffrir d'aucune faiblesse", a commenté Alain Courtois, Premier échevin de la Ville de Bruxelles en charge des sports.

"Il s'agit d'une excellente nouvelle, et ce, notamment pour les supporters des Diables Rouges et je remercie les différentes instances compétentes pour les efforts fournis", a quant à lui ajouté Koen De Brabander, Secrétaire général de l'URBSFA.

Le prochain match des Diables Rouges dans son groupe qualificatif pour la Coupe du monde en Russie aura lieu le 31 août à Sclessin face à Gibraltar, à la veille du Memorial Van Damme qui se déroule lui au stade Roi Baudouin. Les Diables Rouges, en tête de leur poule avec 16 points en 6 rencontres, se déplaceront ensuite en Grèce (2e avec 12 points) le 3 septembre, puis en Bosnie-Herzégovine (3e avec 11 points) le 7 octobre. Le match face à Chypre le 10 octobre clôturera la session de qualifications.

La Ville de Bruxelles avait dans un premier temps interdit la tenue de ce match au stade Roi Baudouin en raison des travaux dans le cadre du réaménagement du plateau du Heysel, invoquant notamment ces travaux de la STIB qui démentait alors qu'ils puissent entraver l'organisation de la rencontre.