Diables Rouges

En cas de succès ce mardi soir en Islande pour l'entrée en matière en Nations League, les Diables Rouges présenteraient un goal average de +100.

Avec le succès 0-4 en Ecosse, les Diables ont encore accentué leur goal average. Mais les supporters belges ont dû attendre longtemps avant d'avoir une différence de buts marqués/encaissés positive. 106 années au total.

En effet, la différence de buts a toujours été négative. Dans les années 1980, les Belges avaient une différence de buts de -101. Deux décennies plus tôt, ils en étaient à -170...

Mais depuis l'avènement de la génération dorée, Hazard, Kompany, Courtois, De Bruyne, Lukaku et Cie ont replacé la Belgique sur la carte du football mondial.

Le lundi 26 mai 2014 est une date symbolique pour les Diables puisqu'en inscrivant un penalty à la 90e minute de jeu, Kevin De Bruyne a permis à la Belgique d"avoir, pour la première fois de son histoire, un goal average positif. Les Diables avaient encaissé ce jour-là le 1203e goal de leur histoire et avaient rentré les numéros 1200 à 1204.

Depuis plus de quatre ans, les Diables mettent la barre très haut et enchaînent les victoires. Sur les 59 derniers matches, la Belgique affiche un goal average de +102, remontant ainsi de -3 à +99. Aucune autre nation n'a fait mieux. La Belgique a marqué 150 fois et concédé 48 buts.

Romelu Lukaku n'est pas étranger à cette remontée puisqu'il a mis 36 buts en 59 matches, soit 24% de tous les buts belges. 

Qui mettra le but du +100?