Diables Rouges

La victoire historique des Diables Rouges face au Brésil a maintenu 1.493.842 téléspectateurs en haleine vendredi soir sur la Une, indique lundi la RTBF. Après un Belgique-Japon nerveusement éreintant pour 1.510.769 supporters, il s'agit de la deuxième meilleure audience du service public francophone depuis le début du mondial russe de football. Le but du Brésilien Fernandinho contre son camp à la treizième minute et la confirmation de Kevin De Bruyne à la 31e ont assuré une première mi-temps riche en émotions pour les supporters belges.

Celui d'Augusto trois minutes après sa montée au jeu, en seconde mi-temps, a certes ramené le score à 1-2 mais n'aura pas eu raison des Diables Rouges de Roberto Martinez, qui offrent à la Belgique son ticket pour les demi-finales de la Coupe du monde.

La diffusion du match opposant l'équipe nationale belge au quintuple champion du monde brésilien a ainsi assuré à la RTBF 81,5% des parts d'audience (PDA) vendredi entre 20h00 et 22h00. L'émission d'analyse "Le Grand Bistro", qui suivait directement la rencontre, a également réuni près de 800.000 téléspectateurs (67,7% de PDA), battant de la sorte son propre record d'audience.

À ce million et demi de téléspectateurs francophones, il faut encore ajouter les 2.221.137 d'aficionados flamands installés devant leur téléviseur ainsi que les quelque 770.000 Flamands de plus de 14 ans qui regardaient le match à l'extérieur, selon des estimations de la VRT. La chaîne publique néerlandophone a en outre enregistré un pic vers 21h50, avec 2.496.597 pairs d'yeux rivés à leur écran.

Dans l'Hexagone, l'élimination du Brésil par la Belgique a été suivie par 10,3 millions de personnes sur TF1, pour 48,2% de parts de marché, précise Europe 1 sur son site.

Débutée à 16h00 vendredi, la rencontre entre la France, le prochain adversaire des Diables, et l'Uruguay a attiré quant à elle 567.821 téléspectateurs sur la Deux, soit 59,4% de PDA.

Trente-deux ans après la demi-finale de Mexico '86, les Belges rencontreront les Bleus à Saint-Pétersbourg mardi pour tenter de s'envoler vers Moscou, où se disputera la finale.