Diables Rouges Notre consultant Alex Teklak tire le bilan de la première campagne qualificative sous Roberto Martinez.

"Il faut rejouer l’Espagne"

"On ne sait pas si les Diables sont capables de jouer contre des grosses équipes. Ce groupe faible est un problème. On n’a pas une culture de la gagne comme les grosses nations. On n’a pas ça. On doit créer une culture de la gagne et notre propre histoire. Nous l’avons vu dans les grands tournois : on s’est planté. Dans les grands matchs, comme face au pays de Galles, nous n’avons pas répondu présent. Il faut rejouer l’Espagne. Ce match a été une claque et le battre ferait du bien au moral. Ce serait vraiment idéal. Que doit désormais faire Roberto Martinez ? Il ne doit pas commencer à expérimenter. Passer à 4 derrière ? Il l’a déjà fait dans certaines situations et ça ne posera pas de souci. On peut s’adapter dans plusieurs systèmes. Les Diables ont tellement dominé qu’ils n’ont pas travaillé les reconversions offensives. Elles ne sont pas bonnes. Ils doivent apprendre cela pour avoir une nouvelle arme face aux grands. Le pressing haut contre les petites équipes qui refusent le jeu est l’autre grand chantier. Il y a un manque de réactivité collective au moment de la perte de balle. J’ai entendu parler de certains qui voulaient voir Mertens en faux 9. Il faut oublier cette option. Si les Diables ne jouent pas exactement comme Naples, Mertens va se griller."

"Meunier a tout d’un back moderne"(...)