Diables Rouges Le week-end des Diables fut marqué par quelques anecdotes... 


Bowling plutôt que le Cirque du Soleil

Le programme des Diables rouges était assez light. Samedi matin, les réservistes de la veille se sont entraînés au centre d’entraînement du Celtic. Dimanche matin, les 25 joueurs ont fait la même chose. Tout le monde est "fit". Samedi après-midi, les Diables ont pu se divertir. Ils avaient trois options : jouer au bowling ou au golf, ou assister à un spectacle du Cirque du Soleil. Tous les Diables ont préféré le bowling. Ce lundi matin, ils prennent l’avion en direction de Reykjavik. Ils auront passé trois jours en Écosse. La presse locale n’en revient pas que son équipe a subi la plus lourde défaite à domicile en 45 ans face à la "machine de guerre" qu’est la Belgique.


Gascoigne dans l'hôtel des Diables

Dimanche soir, l'hôtel Hilton des Diables à Glasgow accueillait l'ancienne gloire Paul Gascoigne (51 ans). La visite de Gascoigne, enfant terrible du foot anglais et vedette des Rangers entre 1995 et 1998, n'avait rien à voir avec la présence des Diables. Il était l'invité principal de la soirée "An evening with Paul Gascoigne and friends", où il raconte des anecdotes de sa période écossaise et pose en photo avec des invités. En proie à des problèmes d'alcoolisme, Gazza a suivi plusieurs cures de désintoxication. On peut deviner que sa présence n'était pas gratuite. 


Batshuayi a posé un lapin

Dimanche après-midi, un point de presse était organisé à l’hôtel Hilton, où résident les Diables rouges jusqu’à ce lundi matin. Quatre joueurs étaient au programme : Tielemans, Trossard, Verstraete et Michy Batshuayi. Batshuayi, lui, a posé un lapin parce qu’il n’avait finalement pas envie de parler aux médias. Vendredi, il avait déjà refusé de commenter ses buts dans la zone mixte. Pourtant, il était un des hommes du match, après avoir marqué deux fois. Et il est très populaire auprès des fans. C’est ce que l’équipementier Adidas a constaté en consultant les chiffres des maillots vendus. 


600 Belges font le déplacement en Islande

Plus ou moins 600 Belges vont faire le déplacement à Reykjavik pour assister au premier match de la Belgique dans cette Nations League. Un peu plus de 400 supporters ont réservé un vol à leurs frais, 180 autres ont gagné un concours du sponsor ING. Ils ne vont pas seulement au match, mais vont visiter des endroits touristiques. La police locale ne s’attend pas à des problèmes avec les Belges. Tout comme en 2013, la police écossaise était très positive concernant l’attitude des fans belges.