Diables Rouges En France, on considère que Didier Deschamps a la chance de son côté. Au point de lui avoir créé un animal quelque peu trivial.

Mardi soir, le principal adversaire de la Belgique ne sera pas nécessairement Antoine Griezmann, Kylian Mbappe ou N’Golo Kante, mais bien quelqu’un de plus dodu, à la peau bleue et au sourire trompeur. C’est, du moins, de cette façon qu’a été représentée la désormais célèbre chatte à DD. Cette expression, quelque peu triviale, désigne la bonne étoile sous laquelle semble né Didier Deschamps et qui le poursuit depuis ses débuts comme footballeur professionnel et ne l’a pas lâché lors de sa prise de fonction comme sélectionneur des Bleus, il y a six ans déjà.

(...)