Diables Rouges

Les Diables Rouges n'ont jamais gagné en Bosnie-Herzégovine en trois confrontations. Battus deux fois, ils ont été sauvés par Radja Nainggolan lors de leur dernière visite en 2014.

"Nous avons une bonne tradition à domicile contre la Belgique et nous voulons la maintenir", a déclaré le sélectionneur bosnien Mehmed Bazdarevic vendredi, à la veille d'une rencontre capitale pour les Bosniens.

Les dernières rencontres ont été jouées à Zenica, mais le stade est suspendu suite à la multiplication d'incidents. A l'aller, à Bruxelles, les Bosniens ont subi une lourde défaite 4-0. La Bosnie-Herzégovine sera privée de son meneur de jeu, Miralem Pjanic. "La Belgique est très forte. Ce sera difficile pour nous. Nous connaissons bien notre adversaire, nous alignerons une équipe aussi bonne que possible. Chaque rencontre est différente", a expliqué Bazdarevic.

L'attaquent Edin Dzeko est l'équipier de Radja Nainggolan à la Roma. "Je sais que Radja n'a pas été sélectionné deux fois de suite. Je suis certain qu'il sera présent en Russie. Il peut apporter beaucoup à l'équipe", a déclaré Dzeko, meilleur buteur de la dernière Serie A devant Dries Mertens.