Les dessous du retour d’Hazard

Jonathan Lange Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Diables Rouges

Deux rendez-vous ont été nécessaires, les deux camps ont fait des concessions


BRUXELLES Georges Leekens ne s’est pas beaucoup épanché hier sur la manière dont se sont déroulées les discussions avec l’entourage d’Eden Hazard, le sélectionneur voulant manifestement calmer le jeu, parlant d’une “entrevue de 3 heures à l’initiative de l’agent du joueur”.

L’agent du Diable a effectivement pris contact par téléphone avec le sélectionneur vendredi dernier pour fixer un rendez-vous qui a eu lieu lundi. L’initiative a été acceptée courtoisement par Leekens.

Les deux hommes se sont donc retrouvés lundi, à Bruxelles. Au menu, une longue discussion qui s’est révélée très constructive. Que s’est-il dit durant ce rendez-vous ?

Selon nos informations, tout ou presque a été mis sur la table. Les points négatifs en premier lieu. L’entourage professionnel du joueur avait en exclusivité dans nos colonnes adressé une liste de griefs à Leekens le 9 août passé.

Les deux parties ont bien évidemment abordé ces sujets. La petite erreur d’Hazard après le fameux match contre la Turquie ? L’agent a tenu à la relativiser, rappelant qu’Eden, en revenant dans les vestiaires, avait compris qu’il avait commis une faute somme toute moins grave que s’il avait critiqué publiquement les choix de l’entraîneur ou s’il lui avait manqué de respect, chose qui n’est jamais arrivée.

Le manque de tact dans la communication fédérale ? Le clan Hazard a fait part de sa lassitude concernant les remarques concernant l’état d’esprit du joueur.

À l’issue de cette longue discussion très constructive, Leekens a émis le désir de rencontrer Hazard pour évoquer avec lui sa sanction.

Le rendez-vous s’est déroulé dès le lendemain, à Lille. Moins longue, l’entrevue a été tout aussi bénéfique, Eden et Long Couteau échangeant directement sur leur manière de communiquer et de travailler.

Preuve de son attachement à la sélection, le Brainois a émis le souhait de revenir le plus rapidement possible alors que son mois de septembre entre le championnat et la Ligue des Champions s’annonce particulièrement chargé. Et le Losc aurait vu d’un bon œil que son joueur s’évite un long déplacement en Azerbaïdjan et une rencontre amicale face aux USA.

Au final, les deux hommes ont aplani leurs différends. Les deux camps ont mis de l’eau dans leur vin pour aboutir au retour d’Eden Hazard en sélection. Une bonne nouvelle pour Leekens, le joueur mais, surtout, pour tout le football belge.

© La Dernière Heure 2011

Publicité clickBoxBanner