Diables Rouges Dans pile 5 ans, on jouera la finale de la Coupe du Monde au Qatar. À quoi ressembleront nos Diables là-bas ? Projection.

On sait où vous serez le 18 décembre 2022 : installé dans le divan de votre salon ou, pour les plus chanceux, assis dans le Lusail Iconic Stadium, l’immense stade de 86.000 places que le Qatar construit. Oui, dans cinq ans, vous regarderez la finale de la Coupe du Monde 2022, une semaine avant de fêter Noël. Les Diables auront-ils une chance d’être de la partie pour cette apothéose du tournoi qatari comme on l’espère pour l’édition de cet été en Russie ? On s’est projeté dans cette équipe de 2022 où une bonne partie de la génération dorée aura pris sa retraite internationale.

Nous avons donc éliminé tous les Diables nés dans les années 80. Ceux qui auront 33 ans ou plus pendant la Coupe du Monde 2022. Exit Mignolet, Vertonghen, Alderweireld, Kompany, Vermaelen, Nainggolan, Ciman, Fellaini, Mertens, Dembélé, Witsel, Defour, Mirallas et Chadli donc. À quoi cela pourrait-il bien ressembler sans eux ? On tente d’y répondre en installant un 4-2-3-1 classique.

Les gardiens

(...)