Diables Rouges

La Belgique a réussi ses débuts en Ligue des Nations. Les Diables Rouges se sont imposés 0-3 face à l'Islande dans leur premier match du groupe A de la Ligue A de cette nouvelle compétition de l'UEFA, mardi soir au Laugardalsvöllur de Reykjavik, la capitale islandaise.

Les buts belges ont été inscrits par Eden Hazard sur penalty (29e) et Romelu Lukaku, auteur d'un doublé (31e, 81e). A défaut d'être flamboyante, l'équipe de Roberto Martinez a été efficace. Face à une équipe d'Islande positionnée en 4-5-1 avec son maître à jouer Gylfi Sigurdsson en N.10, l'équipe belge a connu un début de match poussif, prise deux fois de vitesse sur son flanc gauche. Il aura fallu un retour salvateur de Vincent Kompany sur une tentative de Sigurdsson pour écarter le danger (15e).

Jusque-là à court d'idées et sans étincelles offensives, les Diables Rouges n'ont eu besoin que de trois minutes pour débloquer la situation. Sur un centre venu des pieds de Dries Mertens depuis son flanc droit, Sverrir Ingason, ancien de Lokeren, a accroché Romeu Lukaku par le bras, obligeant l'arbitre russe Sergei Karasev à désigner le point de penalty. Eden Hazard, patron de l'attaque belge, prenait ensuite Hannes Halldorsson à contre-pied pour ouvrir le score (0-1, 29e).

Deux minutes plus tard, un corner de Mertens trouvait Kompany dont la frappe, repoussée, retombait sur Lukaku qui ne se faisait pas prier pour doubler la mise (0-2, 31e).

Rarement inquiétée par l'Islande en seconde période, la Belgique a trouvé le poteau adverse sur un tir de Thomas Meunier, bien trouvé par Lukaku (64e). Courtois aura une nouvelle fois démontré son importance capitale, auteur d'une parade de classe sur un envoi tout aussi remarquable de Sigurdsson (70e).

La Belgique a donné au score son allure définitive dans les dix dernières minutes. Grâce à Dries Mertens à la récupération et à l'assist, Lukaku a subtilement dévié le cuir sur un centre venu de la droite, inscrivant ainsi son 43e but en équipe nationale.

Efficace à défaut d'être flamboyante, la Belgique aligne donc un 10e succès en autant de rencontres face à son hôte du jour.

Troisième du Mondial russe cet été, l'équipe de Roberto Martinez a donc parfaitement bien négocié son premier rassemblement post-Mondial, elle qui avait déjà battu l'Ecosse en amical vendredi soir à Hampden Park (0-4).

Deuxième nation au ranking FIFA, la Belgique défiera, lors de la trêve internationale prévue mi-octobre, la Suisse (12/10) pour le compte de la 2e journée du groupe puis les Pays-Bas (16/10) en amical, chaque fois au stade Roi Baudouin.