Diables Rouges Le joueur de Naples estime qu'il ne peut pas représenter d'autres sponsors que celui de son club

Les Diables Rouges ont paraphé ce vendredi un accord sur leurs droits d'image. Après l'accord entre les joueurs et la Fédération, survenu il y a quelques mois, il a fallu finaliser les détails des contrats avec les représentants des joueurs.

Pour les primes, tout était entendu. En 2014, les Diables auraient empoché 704.000 euros en cas de victoire finale. En 2018, la prime en cas de succès final baisse, mais pas de manière importante. Par contre, si les Diables sont éliminés tôt, alors leurs primes seront plus fortement revues à la baisse. "Tout le monde a mis de l'eau dans son vin, les joueurs avaient à coeur de faire un geste", précise Mehdi Bayat.

Il demeure toutefois un souci concernant les droits d'image: Het Laatste Nieuws annonce que Dries Mertens a refusé de signer l'accord. Selon son avocat, l'accord personnel signé avec Naples l'empêche de représenter d'autres sponsors. Du côté de l'Union belge, on la trouve plutôt mauvaise. 

Affaire à suivre.