Diables Rouges

À quand le milliard ? Poser la question peut sembler grossier lorsqu’on parle de seulement onze joueurs de football. Elle est pourtant légitime.

Avec l’évolution de la hype autour du football belge, sa génération dorée et les sommes folles dépensées par les plus grands clubs en terme de salaires et d’indemnités de transfert, atteindre un onze de base des Diables Rouges dont la valeur s’élève à un milliard n’est pas une utopie.

La preuve : l’équipe actuelle en vaut plus de la moitié. En prenant la valeur de la clause libératoire de ceux qui en ont une dans leur contrat, le montant publié par le Cies (Centre international des études sur le sport) pour les plus chers d’entre eux (comme Hazard ou Courtois) et nos estimations en lien avec le marché, nous arrivons à un total de 539,7 millions d’euros.

Le plus cher de la bande ? Yannick Carrasco. Et de loin ! Le joueur de l’Atlético Madrid vient de prolonger et de gonfler son contrat annuel. Les Colchoneros en ont profité pour y glisser un montant sous lequel il ne peut (théoriquement) pas quitter la capitale espagnole : 100 millions d’euros. Romelu Lukaku, dont la tête a été officiellement mise à prix par Everton à 80 millions, fait office de dauphin.

Suivent Eden Hazard, évalué selon les spécialistes du Cies à 78,3 millions et Kevin De Bruyne, transféré pour plus ou moins 75 millions à Manchester City et qui n’a certainement pas perdu de sa valeur depuis.

© IPM