Diables Rouges La Belgique va entamer ce lundi sa 13ème phase finale de Coupe du Monde. Nombreux sont ceux à espérer une victoire avec la manière face à la modeste équipe du Panama pour qui c'est la première participation. Mais lorsqu'on regarde dans le rétro, les Diables rouges ont souvent connu des débuts poussifs. 

1930: A la maison sans marquer

Le premier match des Diables en Coupe du Monde est une belle claque 3-0 infligée par les USA. La Belgique s'inclinera ensuite 1-0 contre le Paraguay et rentrera au pays avec zéro point et sans avoir marqué le moindre but. 

1934: Une autre claque contre l'Allemagne

Quatre ans plus tard, pas de phase de poules mais directement les 1/8èmes de finale. La Belgique hérite de l'Allemagne et s'incline 5-2. Voorhoof inscrit les deux premiers buts belges en Coupe du Monde. 


1938: Encore une défaite

Jamais deux sans trois. Comme lors des deux précédentes éditions, la Belgique débute la compétition par une défaite en 1/8ème de finale. Cette fois, c'est la France qui domine la Belgique 3-1. Isemborghs a marqué le seul but belge. 

1954: Le premier point

De retour après avoir manqué le tournoi en 1950, la Belgique décroche le premier point de son histoire au terme d'un match fou contre l'Angleterre. Les deux équipes se quittent dos à dos 4-4, la Belgique égalisant à la 94ème sur un auto-but anglais. Les Diables s'inclinent ensuite 4-1 contre l'Italie et rentrent une nouvelle fois à la maison. 

1970: Premier succès

La Belgique décroche enfin sa qualification pour la phase finale après trois tentatives loupées. Retour gagnant puisque les Belges corrigent le Salvador 3-0 au Mexique. Un doublé de Van Moer et un penalty de Lambert permettent aux Diables de signer leur première victoire en Coupe du Monde, 40 ans après la création du tournoi. Malheureusement, la joie est de courte durée car l'URSS (défaite 4-1) et le Mexique (défaite 1-0) sortent de la poule au détriment de la Belgique. 

1982: La Belgique s'offre l'Argentine championne du Monde



Le 13 juin 1982, la Belgique écrit l'une des plus belles pages de son histoire en Coupe du Monde. A Barcelone, les Diables réalisent la sensation de ce début de tournoi en battant l'Argentine 0-1 devant 95.000 spectateurs médusés. C'est Vandenbergh à là 62ème qui a permis aux Belges de signer un deuxième succès en phase finale. Et celui-là, personne ne l'a oublié. 
La Belgique enchaine avec une victoire contre le Salvador avant de partager contre la Hongrie. Les Diables terminent premiers avec 5 points devant l'Argentine. Le deuxième tour n'est pas à élimination directe. La Belgique se retrouve dans un groupe avec la Pologne et l'URSS. Le parcours belge s'arrête là après deux défaites. 

1986: Départ manqué, parcours historique



Les plus jeunes l'ont peut-être oublié. Le meilleur parcours des Diables en Coupe du Monde a débuté par une défaite. Face au Mexique, pays hôte de cette Coupe du Monde, la Belgique s'incline 2-1 devant 114.000 spectateurs. Après une petite victoire 2-1 contre l'Irak et un match nul contre le Paraguay 2-2, la Belgique poursuit miraculeusement l'aventure mexicaine en terminant parmi les meilleurs troisièmes avec 3 points. On connait la suite...


1990: 2-0 contre la Corée du sud


En Italie, la Belgique arrive avec le statut de 1/2 finaliste. Un statut qu'elle assume contre la Corée du Sud. Degryse et De Wolf libèrent les Belges en 2ème période. Cette victoire 2-0 est suivie d'un autre succès contre l'Uruguay (3-1) puis d'une défaite contre l'Espagne (1-2). L'aventure s'arrête en 1/8ème avec le but de Platt. 

1994: Service minimum contre le Maroc


La Belgique s'impose 1-0 contre le Maroc pour le premier match de ce mondial américain. Degryse inscrit le seul but d'un match moyen durant lequel Michel Preud'homme est sauvé deux fois par sa transversale. Les Diables montent en puissance contre le voisin hollandais (1-0) avant de s'incliner contre l'Arabie Saoudite d'Al-Owairan. Meilleure troisième, la Belgique tombe sur l'Allemagne...

1998: Un nul qui en appellera beaucoup d'autres


C'est sans doute le moins mauvais match nul des trois. La Belgique retrouve les Pays-Bas. Face à une équipe qui terminera 4ème du mondial français, les Diables s'offrent le point du match nul (0-0). Après deux nouveaux nuls contre le Mexique (2-2) et la Corée du sud (1-1) la Belgique terminera la compétition invaincue...


2002: Toujours nul


La série des matchs nuls continue quatre ans plus tard. 2-2 entre la Belgique et le Japon malgré le sublime retourné de Wilmots. La Belgique ne perd pas mais ne gagne pas non plus lors du 2ème match face à la Tunisie. Il faut attendre le match contre la Russie pour la délivrance (3-2). Peter Prendergast viendra ensuite calmer l’enthousiasme belge.

2014: Retour gagnant


Cela fait 12 ans que la Belgique patiente. La "génération dorée" dispute enfin un tournoi majeur et elle est attendue au tournant. Tout débute mal contre l'Algérie qui ouvre la marque. La Belgique est à la peine mais parvient à inverser la tendance via Fellaini et Mertens en fin de match. Pour la première fois de son histoire, la Belgique enchaîne 3 succès en phase poule. De bon augure car les Diables réussiront le 2ème meilleur parcours de leur histoire avec un 1/4 de finale.