Diables Rouges

La Belgique a partagé 3-3 face au Mexique en préparation pour la Coupe du monde 2018 en Russie, vendredi, au stade Roi Baudouin. Auteur d'un doublé, Romelu Lukaku a égalé le record de buts en équipe nationale (30).

Pour cette première rencontre de préparation sur la route du Mondial en Russie, Roberto Martinez était contraint d'aligner une défense inédite afin de palier l'absence conjuguée de Vincent Kompany, Toby Alderweireld et Jan Vertonghen. Place donc à Thomas Vermaelen, Laurent Ciman et Dedryck Boyata, lequel goûtait aux joies d'une première titularisation en équipe nationale, à 26 ans, après trois apparitions en cours de rencontre.

Après une première alerte signée Layun (5e), les Diables prenaient le match en main. Eden Hazard débloquait la situation à la 17e minute. Le capitaine lançait Lukaku, dont le tir était repoussé par Guillermo Ochoa, le gardien du Standard. Hazard avait bien suivi et ouvrait le score.

Alors qu'ils contrôlaient bien la rencontre, avec notamment un tir de De Bruyne repoussé par Ochoa (22e), les Diables Rouges concédaient un penalty pour une faute de Ciman sur 'Chicharito' Hernandez. Le capitaine Guardado se chargeait de convertir le penalty (1-1, 38e).

Ce but avait le don de donner un nouvel élan aux Diables Rouges. Hazard (40e) et De Bruyne (41e) butaient respectivement sur Ochoa et le poteau.

A peine monté au jeu, Dries Mertens était tout de suite décisif: il centrait de la droite pour Lukaku, qui envoyait le ballon au fond des filets de la cuisse (55e).

La joie des Diables Rouges était de courte durée: Hirving Lozano, meilleur buteur du championnat néerlandais, trompait Courtois à deux reprises en trois minutes. La première fois d'une frappe tendue au premier poteau (57e). La seconde, en reprenant de volée un ballon repoussé par le gardien belge (60e).

Sur un nouveau centre de Mertens, Lukaku remettait les deux équipes à égalité (70e). Avec 30 buts, Lukaku égale au passage le record de buts en équipe nationale de Paul Van Himst et Bernard Voorhoof.

Malgré des occasions de part et d'autre, le score n'évoluait plus (3-3).

Mardi, les Diables Rouges termineront leur année 2017 par un deuxième amical, contre le Japon.

Roberto Martinez : "Ce match doit nous aider à devenir meilleurs"

"Ca a été difficile, c'est pour ça qu'on a voulu jouer le Mexique, qui a un autre style de jeu. On a été poussé dans nos derniers retranchements, défensivement notamment, mais c'était le match idéal et nécessaire pour souligner ce qu'on doit encore travailler. On savait qu'on serait exposé aux contres dans le dos de nos latéraux. Ce match doit nous aider à devenir meilleurs. J'essaierai des choses différentes contre le Japon, qui joue également un autre jeu."

Lukaku co-recordman de buts en sélection, "une fierté

En réussissant un doublé contre le Mexique (3-3), vendredi avec les Diables Rouges en préparation au stade Roi Baudouin, Romelu Lukaku a égalé le record de buts en équipe nationale que détiennent Paul Van Himst et Bernard Voorhoof.

Les buts contre le Mexique (à la 55e, 1-2 et à la 70e, 3-3) permettent à l'avant-centre de Manchester United de totaliser en effet 30 réalisations sous la vareuse des Diables Rouges.

Romelu Lukaku, 24 ans, a débuté en équipe nationale le 3 mars 2010 contre la Croatie. Il a marqué son premier but le 17 novembre 2010 en Russie. Lukaku a joué 64 rencontres en équipe nationale.

Il rejoint au classement des meilleurs buteurs de l'histoire Paul Van Himst (Diable Rouge entre 1960 et 1974 en 81 matches) et Bernard Voorhoof (1929-1940, en 61 matches).

"Fier mais déçu par le résultat"

"Égaler le record de buts en sélection, c'est un rêve mais je suis déçu par le résultat. On aurait dû gagner ce match pour nos supporters mais les Mexicains ont été efficaces. Il faut avancer et faire un bon match mardi contre la Japon. On a eu un bon test. Si on avait été un peu plus lucide en première mi-temps sur la dernière passe, c'était 3-0 à la mi-temps. On leur a donné trois buts, mais les matches amicaux sont là pour faire des erreurs.

J'ai toujours eu confiance en mes qualités, mais le plus important est le collectif. Paul Van Himst m'a beaucoup aidé à Anderlecht, je le connais depuis l'âge de 14 ans. Egaler ce record, c'est une fierté, mais il reste le plus grand joueur belge de tous les temps."

REVIVEZ NOTRE DIRECT COMMENTE