Diables Rouges Le Diable a offert la qualification en FA Cup en inscrivant le premier but du match.

C’est comme si José Mourinho l’avait prévu. Avant la rencontre face à Brighton en FA Cup, l’entraîneur portugais avait évoqué deux de ses joueurs en conférence de presse. "Je ne peux pas dire ‘ce joueur-là ou celui-là doit mieux jouer, a déclaré le Special One en réponse à une question sur la mauvaise forme de ses stars. Je préfère dire que Matic et Lukaku ont évolué à un haut niveau jusqu’au dernier match. Ce sont des joueurs avec une mentalité et des qualités différentes."

Deux joueurs exemplaires, des soldats ou des lieutenants dont Mourinho raffole. Et deux joueurs… qui lui ont offert, ce samedi, la qualification pour les demi-finales de la FA Cup.

Sur le premier but, Nemanja Matic a envoyé un centre sur la tête de Lukaku, qui s’est imposé dans les airs. Et sur le second, c’est le Serbe qui était à la conclusion pour sceller la qualification (2-0).

"Nous devions apporter une réponse après l’élimination en Ligue des Champions, a déclaré le Diable après la rencontre. Nous devons regarder vers l’avant, terminer deuxièmes en championnat et tout donner en Cup. Il faut regarder match après match et nous devons nous préparer au mieux pour la rencontre suivante. J’espère qu’il n’y aura pas de blessure après la trève internationale et nous devons augmenter notre confiance."

Une victoire importante et pourtant… Mourinho n’était pas content. "Je n’ai pas aimé le match, disait le Portugais. Je n’ai pas eu de réaction de tous mes joueurs. Les joueurs offensifs se cachaient derrière les défenseurs et ne voulaient pas avoir le ballon."

Lukaku n’était sans doute pas ciblé par son entraîneur. Parce que le Diable est en excellente forme et est un favori, un soldat de Mourinho. C’est déjà le 25e but de sa saison, en 44 rencontres. Si on ajoute ses 8 assists, Lukaku obtient une belle moyenne d’une action décisive toutes les 109 minutes. Certes, ce samedi, ce n’était pas le meilleur match de sa vie. Assez seul devant, il est resté discret et parfois imprécis (50 % de ses 24 passes étaient réussies…). Mais Lukaku a été décisif, comme souvent en FA Cup. Sur ses 11 dernières apparences dans la compétition, il a inscrit 12 buts. Mourinho sait qu’il peut compter sur lui. Son soldat ne le lâchera jamais.