Diables Rouges

Vainqueur de l'Olympiacos (3-1), Barcelone est l'indiscutable leader du groupe D.

Réduit à 10 suite à l'exclusion de Gerard Piqué (42e), 


les Blaugranas ont non seulement préservé l'avance que leur avait donnée le milieu de l'Olympiacos Dimitrios Nikolaou (18e),


ils ont creusé l'écart par Lionel Messi (61e) 


et Lucas Digne (64e).


Nikolaou s'est consolé en réduisant la marque (90e). 


S'il est arrivé en retard sur le coup franc de Messi, Silvio Proto a effectué quelques parades qui ont évité un passif plus lourd. Guillaume Gillet s'est montré aussi très à l'aise en phase de récupération. Bien qu'il ait raté peu de gestes, il a été remplacé pour raison tactique (54e). Ce qui n'a pas été le cas pour Vadis Odjidja aligné dans un rôle inhabituel en pointe (71e).

Menée à la marque par le Sporting Lisbonne sur un autogoal d'Alex Sandro (12e, 0-1), la Juventus (6 points) a conservé sa deuxième place grâce à des buts de Miralem Pjanic (29e, 1-1) et Mario Mandzukic (84e, 2-1). Le club portugais (3) et l'Olympiacos (0) ferment la marche.

Dans le groupe A, Manchester United possède également le maximum de points après s'être imposé à Benfica (0-1). S'il a été bon en phase défensive, Romelu Lukaku n'a pas piqué en attaque. Le Diable rouge a laissé à Marcus Rashford l'honneur de surprendre un Mile Svilar hésitant (64e). En faisant sauter la défense du CSKA Moscou (0-2), le FC Bâle (6 points) devance son adversaire russe (3). Benfica n'a toujours pas de point.

Chelsea et l'AS Rome ont partagé l'enjeu mercredi soir à l'occasion de la troisième journée de la Ligue des Champions (3-3). Eden Hazard a signé un doublé (37e, 75e) mais Edin Dzeko en a fait autant pour les Romains (64e, 70e). Si Hazard a cédé sa place à Willian (80e), Radja Nainggolan, porteur du brassard de capitaine, a disputé toute la rencontre avec les Romains.

Nainggolan n'a pas été l'habituel guerrier et a perdu le duel face à Thibaut Courtois lors de sa seule opportunité de but.

Dans le groupe C, l'AS Rome (5) est deuxième. Tenu en échec à Qarabag (0-0), l'Atletico Madrid (2) avec Yannick Carrasco pendant 72 minutes est troisième devant son adversaire azéri (1 point).