Diables Rouges

Tantôt n°10, tantôt n°6, Marouane Fellaini a connu des rôles bien différents en Premier League ces derniers mois. Chez les Diables, Wilmots l'aligne aux côtés d'Axel Witsel, devant la défense, où il a toutefois le loisir de se projeter vers l'avant en possession de balle, quand son ex-compère du Standard ne le fait pas.

Nombreux sont ceux qui y ont leur avis sur la meilleure place de Big Mo. Et alors qu'on ne sait toujours pas si l'ex-Toffee est plus efficace en sentinelle ou sur le front de l'entrejeu, voilà que l'intéressé se déclare candidat à un poste de défenseur central : "Je suis grand et fort de la tête. Je pourrais un jour évoluer dans l'axe de la défense", a-t-il ainsi lancé à nos confrères d'Outre Manche "4-4-2".

Et d'enchainer : "Même si les dernières saisons, Moyes m'a fait monter d'un cran et je trouvais ça plutôt grisant. Et puis, à mon âge, j'étais avide d'expérience. Mais franchement, je pense aussi que j'ai les qualités pour évoluer en défense centrale. D'ailleurs j'y étais déjà utilisé en équipe réserve du Standard."

 

Vraie solution ou fausse piste ?

À vrai dire, que ce soit dans l'axe de la défense ou celui du milieu, on est plutôt bien servi chez les Diables. Mais à ManU, on pourrait voir d'un bon œil une adaptation rapide de notre compatriote à l'axe défensif. Tout d'abord parce que les Red Devils ne sont plus si à l'aise que ça dans leurs lignes arrières : Rio Ferdinand est vieillissant et ne fait plus l'unanimité tandis que Chris Smalling et Phil Jones ne sont pas non plus au niveau de Nemanja Vidic.

Ensuite parce que chez les Britanniques, on accuse volontiers Marouane de ralentir le jeu lorsque le cuir passe par ses grandes guibolles.  Une analyse qui, avouons-le, nous a également effleuré l'esprit plus d'une fois. Reste que se priver de Fellaini dans l'entrejeu, c'est dire non à un potentiel d'une dizaine de buts par saison (si l'on se réfère à ses statistiques 2012-2013 qui étaient, il est vrai, inédites). Une chose est certaine, on voit mal Marc Wilmots faire appel à Big Mo en défense centrale dans un avenir proche. On sait même que notre sélectionneur a un jour (pas plus tard que lors du dernier Belgique-Croatie, il y a un an ?) envisagé de l'utiliser en pointe de l'attaque. Mais ça, c'était avant que Lukaku et Benteke ne se révèlent comme deux des meilleurs attaquants de Premier League.