Diables Rouges

Les Diables Rouges ont établi leurs quartiers à Sotchi samedi, deux jours avant d'affronter le Panama pour leur première rencontre du Groupe G lundi à 17h00 (heures belges).

Le sélectionneur espagnol des Diables Rouges Roberto Martinez a confié samedi qu'il s'attendait à ce que Thomas Vermaelen soit prêt pour les deux derniers matches de poule de la Belgique à la Coupe du monde, après donc le duel face au Panama lundi (17h00) en ouverture du groupe G.

"Nous sommes sûrs, oui, que Vince et Thomas seront rétablis. C'est pourquoi nous avons décidé de laisser partir Laurent Ciman. Il est compréhensible aussi que nous autorisions Lolo de rejoindre Bruxelles plutôt que de le faire venir à Sotchi puis qu'il reparte ensuite. Mais il est prêt à revenir s'il le faut. Et il était important de prendre Vincent Kompany avec nous à Sotchi. Nous pensons que ce sera trop tôt pour Vincent et Thomas pour le Panama, mais Thomas se remet très bien, comme nous l'attendions. Il sera prêt, non pas pour le Panama, mais pour les deux prochains matches. Pour ce qui concerne Vincent, nous attendons demain pour prendre une décision finale, mais nous sommes confiants de ses progrès depuis sa blessure contre le Portugal. Et nous pensons qu'il sera prêt pour le 3e match du groupe."

Après son match contre le Panama lundi, les Diables Rouges affronteront la Tunisie le 23 juin et défieront ensuite l'Angleterre le 28 juin.

Dries Mertens a confié ses impressions après la séance d'entraînement dispensée dans l'après-midi par Roberto Martinez.

"Je n'ai pas pensé encore que cela pourrait être ma dernière Coupe du monde", a confié le joueur de Naples, 31 ans. "On reste sur un goût de trop peu avec l'Euro et toute l'équipe a envie de faire mieux. Il y a beaucoup d'envie. On est venu deux jours avant ici à Sotchi pour s'habituer. Il fait un peu plus chaud. Ce n'est pas évident de jouer à un autre endroit. Le plus important lundi reste la victoire bien entendu. Tout est le monde est très concentré et tout le monde a très envie. Nous connaissons la force de notre groupe. Si c'était notre première Coupe du monde, je dirais qu'il nous manquerait de l'expérience. Mais c'est notre troisième phase finale dans un grand évènement avec la majorité du groupe, cela nous permet de dire que nous faisons partie des favoris".

Sur le départ de Laurent Ciman, Dries Mertens a confié regretter son départ, mais sans être surpris. "Oui, nous sommes un peu tristes, c'est dommage qu'il soit parti, mais c'est comme ça. Nous étions 24, et nous savions que quelqu'un devait partir."

Pour la deuxième fois de sa carrière, Adnan Januzaj va disputer une phase finale sans avoir disputé une rencontre de qualifications. "Je veux aider l'équipe le plus possible, je suis venu ici pour gagner et il y a plusieurs façon de gagner, pas seulement en pensant à soi, mais aussi en pensant à l'équipe", a confié le jeune attaquant de la Real Sociedad, 23 ans, à qui l'on prête un rôle de joker.

"On a vu jusqu'ici que même les grosses équipes ont eu des difficultés à gagner. Si je rentre, je dois pouvoir faire la différence à tout moment. Ce ne sera pas facile contre le Panama, c'est une équipe qui défend beaucoup. On a vu aussi l'état des terrains, ils sont secs. Il manque parfois la dernière passe. Chez nous, l'équipe est plus forte qu'en 2014. Cela se sent dans le groupe, cela s'est vu sur nos trois derniers matches de préparation. Arriver en quarts, ce ne serait déjà pas mal. Mais si l'on peut, on pense pouvoir faire quelque chose de mieux, aller en demi, même en finale et pourquoi pas la gagner".

Adnan Januzaj: "Le tacle de De Bruyne? C'est normal, c'est l'intensité de l'entraînement"


Mertens: "Les deux premiers matchs de préparation, j'avais mal"