Diables Rouges

Les Diables Rouges ont terminé l'année 2017 invaincus grâce à une victoire 1-0 contre le Japon, mardi, à Bruges.

"L'attitude était très forte", s'est réjoui le sélectionneur Roberto Martinez. "Je suis content de la communication entre mes joueurs. On commence à ressembler à une équipe."

"Les défenseurs étaient concentrés et essayaient de communiquer. Thomas Vermaelen et Nacer Chadli ont fait preuve d'une grande attitude, surtout qu'ils ne jouent pas beaucoup dans leur club. Kabasele est d'une aide précieuse chaque fois qu'il reçoit une occasion. La communication de Vermaelen était impressionnante pour aider Kabasele. Mignolet a réalisé deux arrêts importants et a affiché une bonne confiance", a analysé Martinez.

Quant à Kevin De Bruyne, dont les propos sur le système de jeu ont alimenté les discussions d'avant-match, "il a répondu sur le terrain en faisant un match de haut niveau", estime Martinez. "Sa réaction était très saine. Son intention consistait à aider à une meilleure préparation pour la Coupe du monde."

Martinez n'a fait jouer ni Laurent Depoitre ni Adnan Januzaj, qu'il avait appelés pour la première fois. "Je voulais les voir en équipe nationale. Je les ai vus à l'entraînement, j'ai pu analyser leur comportement avec les autres joueurs, mais je ne pouvais pas faire jouer tout le monde."


Simon Mignolet a su garder sa cage inviolée pour la première fois depuis 13 rencontres

Titularisé dans les buts belges à la place de Thibaut Courtois, Simon Mignolet a réussi sa première 'clean sheet' depuis 13 rencontres en équipe nationale, mardi contre le Japon (1-0). "Cela fait du bien", s'est réjoui le gardien.

"J'étais heureux de jouer. J'ai réussi deux belles interventions. On a gagné le match. Il fallait faire très attention à la fin, car tu sais que dans un match amical, durant les 15-20 dernières minutes, la concentration n'est pas la même que durant un match de qualification", a analysé Mignolet.

"Les matches contre le Japon et le Mexique nous ont proposé des styles de jeu différents, auxquels on n'est pas habitué en Europe. L'entraîneur a pu expérimenter des choses. Par exemple, Thomas Meunier reculait pour faire une défense à quatre. C'est quelque chose que nous avons travaillé toute la semaine", a expliqué le gardien, dont la dernière 'clean sheet' avec les Diables Rouges remontait au 6 septembre 2011 contre les Etats-Unis.

La Belgique termine l'année avec un partage contre le Mexique et une victoire contre le Japon. "Nous aurions voulu gagner les deux matches", sourit Jan Vertonghen, de retour en défense contre le Japon. "Le public sous-estime peut-être ces deux équipes, mais ce sont deux équipes de valeur. Nous avons pu apprendre beaucoup de choses. A présent, il faudra améliorer le système."


Kabasele satisfait de ne pas avoir laissé beaucoup d'occasions au Japon

Christian Kabasele a été titularisé pour la deuxième fois en équipe nationale, mardi, en amical contre le Japon (1-0). "On n'a pas donné trop d'occasions aux Japonais. Dans l'ensemble, on a plutôt bien géré", a déclaré le défenseur central. Kabasele avait à ses côtés Jan Vertonghen et Thomas Vermaelen dans un trio défensif inédit. "C'est clair qu'il fallait une petite période d'adaptation, qu'il y avait des mouvements à étudier. En face, leurs attaquants étaient rapides, vivaces, techniques... Mais on ne leur a pas donné trop d'occasions. Dans l'ensemble, on a plutôt bien géré. Bien sûr, il faut encore affiner certains détails. Il y a du bon et du moins bon. Ce n'est peut-être pas le meilleur match de ma saison, je suis encore en période d'apprentissage. Et c'est dans un match comme ça qu'on apprend", a indiqué Kabasele.

"C'était un adversaire intéressant, comme le Mexique. On peut tirer des enseignements de ces deux matches, chose qu'on n'aurait pas pu faire contre un adversaire plus facile."

"C'était important de terminer sur une bonne note", a estimé, de son côté, Axel Witsel, après ce dernier match de 2017. "Nous n'avons pas eu beaucoup d'occasions, mais nous avons réussi à marquer. On n'a pas laissé grand-chose aux Japonais, on a eu le contrôle du match. Je pense que la possession de balle a bien fonctionné aujourd'hui."


Chadli: "J’espère avoir marqué des points"

Avec deux titularisations en deux matches, Nacer Chadli a su profiter des amicaux de novembre pour se mettre en évidence.

"Nous avons affronté deux adversaires de qualité qui seront présents au Mondial. C’est bien de se préparer face à ce genre d’équipe. Il y a beaucoup de positifs à retirer mais aussi beaucoup de points à travailler."

Notamment la défense où Thomas Meunier était chargé d’évoluer comme quatrième défenseur en pertes de balles. "Je pense que cela a bien fonctionné", soulignait-il. "Moi, j’étais chargé de venir presser leur milieu de terrain en perte de balles et offensivement, j’avais un rôle un peu plus libre."

Il est parvenu à exploiter cette liberté en délivrant un superbe assist pour Romelu Lukaku. "Je sentais que la défense était un peu fatiguée et j’ai réussi à la déstabiliser sur une accélération et je suis très heureux d’avoir pu donner cette passe pour Romelu." Une passe qui lui a permis de marquer des points aux yeux du coach. "J’espère l’avoir fait en tout cas," souriait Nacer Chadli. "Je suis content de ces deux derniers matches mais il y a encore beaucoup de travail et les sept mois à venir serviront à peaufiner les automatismes."

"On doit encore travailler les détails. Aujourd’hui, on a été plus solides défensivement et on est parvenu à se créer beaucoup d’occasions même si ce n’était pas évident. On doit continuer sur cette voie."