Diables Rouges

L'attaquant a obtenu la nationalité belge hier et est sélectionnable par René Vandereycken

Réagissez!

BRUXELLES Cette fois, c'est officiel : Mémé Tchite peut jouer pour l'équipe nationale belge.

L'attaquant de Santander (ex-Standard et Anderlecht) a obtenu la nationalité belge hier.

Malgré ses nombreuses origines (il est né au Burundi, sa maman est congolaise et il a joué au Rwanda où on lui propose le passeport s'il opte pour l'équipe nationale...), le joueur de 24 ans n'a jamais évolué pour une équipe nationale. Il est donc sélectionnable par René Vandereycken et peut devenir Diable Rouge.

"La raison le pousse à jouer pour la Belgique"

"Quand il était au Standard, des coéquipiers lui avaient demandé pour qui il voulait jouer et s'il pouvait jouer pour la Belgique" , rappelle son représentant José De Medina. "Il avait répondu qu'il ne pensait pas à jouer pour une équipe nationale car il voulait se concentrer sur sa carrière en club. Aujourd'hui, il a bien mené sa barque et souhaite jouer pour une équipe nationale où il sent qu'on le connaît et où il peut mettre ses qualités en évidence. La raison le pousse à jouer pour la Belgique."

Maintenant qu'il a obtenu la nationalité belge, il reste quelques formalités pour qu'il obtienne aussi le passeport. Mémé Tchite pourrait déjà être repris pour le match amical du 26 mars contre le Maroc au stade Roi Baudouin.

Cela fermerait la porte aux nombreuses autres équipes nationales intéressées par ses services. Des nations africaines et du Moyen-Orient lui ont déjà proposé des grosses primes financières pour le naturaliser et l'aligner en équipe nationale. Il les a refusées car il se sent concerné par la Belgique, où il a passé de belles années.

La vitesse, l'explosivité, le sens des assists et du but : Mémé Tchite, qui a trouvé ses marques et a inscrit des buts importants à Santander, possède toutes les qualités pour apporter un plus aux Diables lors des matches qualificatifs pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

Le premier match, contre l'Estonie, aura lieu le 6 septembre... à Sclessin ! Les autres adversaires des Diables sont l'Espagne, la Turquie, la Bosnie-Herzégovine et l'Arménie.





© La Dernière Heure 2008