Diables Rouges Les Diables de 1986 avaient lancé une maison pour orphelins au Mexique. Michel D’Hooghe poursuit le travail.

Qui dit Mexique, dit Coupe du Monde 1986, où nos Diables Rouges ont atteint la demi-finale. Mais leur passage à Toluca - une ville de 470.000 habitants - ne s’est pas limité au meilleur résultat sportif de l’histoire du football belge. Les Diables y ont érigé Casa Hogar, une maison pour orphelins. Grâce à Michel d’Hooghe, ex-président de l’Union belge, la maison existe toujours. "Nous avons sauvé plus de 500 enfants en 25 ans", dit D’Hooghe, encore très actif malgré ses 71 ans.

Docteur D’Hooghe, racontez-nous d’abord comment la Casa Hogar est née.

"Je me souviens d’une promenade que j’avais faite avec Jan Ceulemans et Eric Gerets dans les rues de Toluca. Tous les trois, nous étions profondément touchés par les enfants de la rue qui n’avaient que deux options pour rester en vie : mendier ou voler. C’était triste à voir. On s’est dit qu’on devait faire quelque chose pour eux."