Diables Rouges

Son aventure à Saint-Etienne lui sera profitable chez les Diables

GENK S'il avait rejoint Saint-Etienne pour jouer les premiers rôles en France et évoluer en pointe dans un 4-4-2, et qu'il lutte actuellement pour le maintien tout en évoluant dans le couloir droit (place qu'il risque d'occuper aussi dans le 4-5-1 des Diables ), Kevin Mirallas ne regrette pas son passage chez les Verts . "J'ai mis du temps à trouver mes marques", admet-il. "Mais depuis l'entame du second tour, ça va mieux."

Avec, en prime, son premier but il y a dix jours dans le derby face à Lyon. "Le nul à Lyon et notre victoire contre Caen ont apaisé un peu le club car, à certains moments, ça a été chaud. Il n'était pas évident de sortir de chez soi. C'est le propre des villes qui vivent le foot à fond. Quand, après deux minutes comme samedi dernier, tout le stade siffle, c'est difficile à gérer. Mais quand ça va bien, c'est magnifique. Même si tous les clubs qui me voulaient (NdlR : dont Marseille) jouent le Top 3, je ne regrette rien. D'une saison à l'autre, tout peut aller tellement vite."

Même en équipe nationale où de nouveaux concurrents débarquent comme le Liégeois Igor De Camargo.

"Son arrivée ne me dérange pas : la concurrence n'est pas un problème. Le coach fera ses choix à partir de ses besoins."



© La Dernière Heure 2009