Diables Rouges Non, ce n'était pas une prémonition. C'était juste un peu de taquinerie envers un peuple ô combien sympathique, enthousiaste et souriant.

Mais aussi très confiant en lui... On savait qu'en abordant les Brésiliens avant la rencontre en leur demandant s'ils n'étaient pas tristes car ils rentreraient à la maison ce samedi, cela donnerait des réactions sympas.

On les savoure encore plus après la rencontre...